Sanga et Dobeli Autour du Monde

Suivez-nous autour du monde et rejoignez nous!!!

Puno et Arequipa

| 0 Commentaires

Lundi 23 mai 2016, nous quittons la Ville de Copacabana sur les rives du lac Titicaca en Bolivie, pour rejoindre la ville de Puno au Pérou, sur les rives de ce même lac. En effet, le lac Titicaca fait partie de la Bolivie et du Pérou. Nous partons à 19h de Copacabana et 15 minutes plus tard nous passons la frontière. Première chose à faire est de mettre nos montres à l’heure. Eh oui, il y a 1h de moins au Pérou. Une fois les formalités douanières passées sans souci, nous remontons dans le bus pour 2h de trajet jusqu’à la ville de Puno.

Puno-72

 

 

Puno

Nous arrivons à 21h à Puno. Nouveau pays donc nouvelle monnaie. Nous prenons des « soles » et partons à la recherche d’un taxi pour rejoindre un restaurant Français (la table del Inka). Leurs propriétaires nous ont gentiment proposé de nous héberger. Une fois devant le restaurant, nous devons payer le taxi. N’ayant pas de monnaie, nous demandons du change au restaurateur (Florent). Ce dernier nous demande combien nous devons payer et c’est en fait presque le double que normalement. 5 soles au lieu des 3 réglementaire. Florent dit au chauffeur qu’il nous fait trop payer, mais il ne veut rien entendre. Nous avions négocié le prix avant de monter dans le taxi. Nous payons donc les 5 soles et le chauffeur part grand sourire. Nous entrons dans le restaurant et ils sont à la fin du service, alors que c’est à peine 21h30! Les gens mangent très tôt à Puno. Nous faisons la connaissance de Florent le gérant et d’Armin son colocataire, ami et également le cuisinier. Florent a 28 ans et il est arrivé il y a 3 mois au Pérou. Armin a 25ans et il est à Puno depuis 1an et demi. Leurs restaurant est premier sur trip advisor. Nous regardons la carte et cela donne des envies à François. Vu que nous avons déjà mangé aujourd’hui, ce sera pour un autre soir. Ils ferment leurs restaurant et nous arrivons chez eux vers 23h. L’appartement est très simple, car ils ne font qu’y dormir. Pas de meuble… Nous avons une pièce pour nous, avec un matelas à même le sol. Cette journée a été bien éprouvante. Elle a commencé avec une bonne journée de marche sur Isla del Sol en Bolivie. Avec le changement de pays et d’heure, la fatigue se fait ressentir et nous ne nous faisons pas prier pour aller au lit…

 

24 mai 2016, nous profitons de dormir et de nous reposer un peu. Nous nous levons à 9h00 et nous croisons Florent qui est encore à la maison. Il nous avait prévenu la nuit passée que certains chiens méchants étaient dans le quartier et qu’il était préférable de prendre des pierres pour quitter et rentrer à l’appartement. Florent c’est fait mordre il y a quelques semaines par le chien des voisins et ce chien est justement dans la rue en train d’importuner des gens. Florent descend armé de quelques cailloux et va tambouriner sur la porte de la voisine. Evidement que personne ne vient répondre. A force de tambouriner, la porte finie par céder! La propriétaire était juste derrière. Florent et elle s’expliquent et des gens du quartier s’en mêlent. La propriétaire fait rentrer son chien et Florent remonte à l’appart. Nous voilà prévenu pour la suite!!! Nous quittons l’appartement avec quelques cailloux dans les poches et Sandra sursaute à chaque nouveau chien qui apparaît. Heureusement aucun souci… Nous allons en direction du centre et le visitons. Nous mangeons au marché central et prenons un bon jus de fruit pressé. Il y a aussi des manifestations dans la rue. Des enfants en costumes défilent.

Puno-1 Puno-2
Puno-3 Puno-4
Puno-5 Puno-6
Puno-7 Puno-8
Puno-9 Puno-11
Puno-12 Puno-10

 

Nous faisons le tour de quelques agences, car nous voulons visiter un site de ruines que l’on nous a conseillé, ainsi que les île flottantes de Uros et l’île de Taquilé. Nous réservons un tour aux Ruines de Sillustani pour 14h. Nous ne sommes plus sûr du nom que l’on nous avait conseillé, mais il paraît que c’est le seul qui sont du côté péruvien! Il y en des autres, mais soit disant du côté Bolivien (bizarre de vendre un tour pour la Bolivie depuis le Pérou)!!! Nous montons dans le bus à 14h et après 40 minutes de trajet nous arrivons sur le site. C’est un site avec des tours, où des Incas ont été retrouvé enterré. Nous nous apercevons vite que ce n’est pas le lieu que nous voulions visiter! Nous voulions visiter un site Précolombien. Vu que nous sommes là, nous suivons la visite. Elle est assez rapide et de plus, le temps se gâte. Il y a de gros nuages gris et le vent souffle.

Puno-15 Puno-14
Puno-16 Puno-17
Puno-18 Puno-19
Puno-21 Puno-22
Puno-23 Puno-24

 

Après 1h30 sur le site, nous partons en direction de Puno et faisons une petite halte dans un village indigène. Nous y voyons leur artisanat et pouvons goûter à certains de leur mets. Le fromage à un certain succès 😉 A l’entrée de leurs maisons, il y a quelques lamas et nous pouvons prendre quelques photos avec eux. C’est sympa et ça relève un peu le niveau de la visite. Nous quittons les indigènes et nous rentrons cette fois pour Puno.

Puno-26 Puno-27
Puno-28 Puno-29

Puno-25

 

Une fois en ville, nous croisons par hasard Florent qui revient des courses, avec une nouvelle couchsurfeuse. Nous faisons connaissance de Morgane. Après un petit passage par le restaurant, nous rentrons à la maison avec elle (Florent étant resté au restaurant). Elle nous dit qu’elle a une peur bleue des chiens et Florent l’a bien évidemment prévenue pour les méchants chiens au bas de l’appartement! (Ça promet!) C’est un peu délicat de rentrer, mais nous y arrivons tous sains et sauf. Nous voulons prendre une douche, mais plus d’eau chaude! Morgane prend quand même une douche froide mais nous décidons d’attendre le lendemain, elle est vraiment trop froide. Vers 19h, nous quittons tous l’appartement pour rejoindre le restaurant de nos hébergeurs. Morgane continue vers le centre pour y rejoindre un ami et nous décidons de se faire un petit plaisir en mangeant au restaurant de Florent et Armin. La carte est alléchante. Les desserts sont déjà tout trouvés. Crème brûlée pour François et fondant au chocolat pour Sandra! En entrée ce sera: un ceviche de poisson et son quinoa pour Sandra. Pour François, un Quinoa façon taboulé et une brochette de cœur (de boeuf) façon Teriaki. L’entrée de François est accompagné d’une sauce à tombé par terre.

Puno-73 Puno-74
Puno-32 Puno-31

 

Pour le plat, Sandra se laisse tenter par une truite accompagnée de quinoa (céréale la plus utilisé au Pérou). Un vrai régal. François prend un boeuf façon bourguignonne avec son gratin de pomme de terre. Au vu des fromages qu’on trouve au Pérou, le gratin est très bon.

Puno-34 Puno-33

 

Voilà le moment temps attendu, les desserts. Le fondant au chocolat de Sandra est à tomber par terre. La crème brûlée est légèrement assaisonnée et il y a en plus une petite sauce basilique-miel qui est du tonnerre.

Puno-36 Puno-35

 

Un vrai régal ce repas. Pas cher pour nous européens! Seulement environ 25.- chf par personne. Nous sommes les derniers clients du restaurant et nous nous mettons à une table avec Armin, Florent et leurs équipes. Florent se met au bar et nous concocte un petit Pisco sour Péruvien (boissons typique du pays et du Chili). Il est vraiment délicieux. Nous attendons Morgane et quelques cocktails défilent sur la table. Une fois Morgane de retour, nous faisons un petit jeu de cartes. Nous rentrons à l’appartement a plus d’1h du matin.

Puno-75 Puno-30

 

25 mai 2016, nous nous réveillons de bonne heure pour aller faire le tour des îles proches de Puno. Morgane part avec nous, car elle doit prendre un bus pour la ville d’Arequipa, qui sera notre prochaine destination. Nous nous séparons une fois passée la horde de chien et nous allons au centre. Nous sommes un peu à la bourre mais arrivons avec seulement 2minutes de retard. On se fait embarquer au vol et nous rejoignons le port en bus. Nous embarquons dans un bateau rapide. 20minutes plus tard, nous arrivons sur les îles flottante de Uros. Ce sont des îles fabriquées à partir de roseaux mit ensemble. Il y en a une sacrée couche pour que ça flotte. Nous avons droit à des explications sur la fabrication des îles et aussi à la traditionnelle vente d’artisanat. Nous y restons bien 2h et le temps est un peu long. Nous prenons quelques photos et nous voyons qu’ils sont assez bien installés. Ils ont des panneaux solaire et ils ont la télé, la radio et même une cuisinière à gaz bien cachée de la vue des touristes!

Puno-37 Puno-38
Puno-39 Puno-40
Puno-42 Puno-43
Puno-44 Puno-45
Puno-47 Puno-46
Puno-48 Puno-51

 

Nous rembarquons dans le bateau et c’est parti pour 1h30 de navigation en direction de l’île de Taquilé. Une fois sur l’île, nous devons marcher 20 minutes pour rejoindre le centre du village qui est un peu en hauteur. Etant donné que nous sommes à 3’400m, le souffle est assez court et certaines personnes ont beaucoup de mal à y monter. En attendant la fin du groupe, nous en profitons pour explorer un sentier de l’île.

Puno-52 Puno-53
Puno-54 Puno-55
Puno-58 Puno-59

Puno-57

Puno-60 Puno-62
Puno-63 Puno-64

Puno-61

 

Nous retournons à la place du village et nous nous dirigeons vers l’endroit où nous allons manger. Nous empruntons malheureusement le chemin que nous avions exploré il y a quelques minutes. Nous nous arrêtons dans une maison, où on nous sert le repas. Soupe de Quinoa en entrée, suivi d’une truite du lac Titicaca. A la fin du repas, nous avons droit à des explications sur les coutumes des villageois, des danses et même à la démo d’une plante qui lave mieux que « Mir-laine » (et ça fonctionne)! C est vraiment intéressant et nous passons un super moment sur l’île de Taquilé. Nous repartons et continuons sur le sentier jusqu’à arriver à un port. Nous remontons sur le bateau et c’est parti pour 2h de navigation jusqu’à Puno.

Puno-65 Puno-66
Puno-67 Puno-68
Puno-76 Puno-77
Puno-78 Puno-69

Puno-71

 

Une fois au port, nous embarquons dans un bus et nous sommes déposés à la place centrale. Nous passons par le restaurant qui commence à ouvrir les portes. Pour ne pas déranger le service, nous décidons de rentrer à la maison et se faire à manger. Avant de quitter le restaurant, nous disons au revoir à Florent, car nous pensons nous coucher tôt ce soir et nous partons tôt le lendemain. Il pense qui se lèvera pour nous dire au revoir. Il est déjà trop tard pour dire au revoir à Armin qui est déjà aux fourneaux.
Une fois de retour à la maison, François veut se faire un plat de pâtes. Mais une fois dans la cuisine, Oups… Petit souci, il n’y a pas de cuisinière. Nous n’y avons même pas fait attention les jours précèdents. Comme quoi les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés et bien il y a un cuisinier sans cuisinière à la maison! François va acheter quelques chose pour le souper. Ce sera Sandwich au thon! Après ce repas de roi 😉 , nous ne tardons pas à aller au lit.

 

 

Jeudi 26 mai, nous nous réveillons de bonne heure et préparons les sacs. Florent et Armin ne sont pas levés et nous quittons l’appartement sans avoir vraiment pu leurs dire au revoir. Nous leurs écrivons un petit mot dans leur cahier de Couchsurfeur et nous partons sans bruit. Nous prenons un taxi et nous nous rendons à la station de bus pour Arequipa. Nous arrivons juste avant qu’un bus ne parte (8h) et nous pouvons acheter les 2 places tout devant au second étage. Nous avons la vue panoramique pour le trajet. Nous en avons pour environ 6h de bus. Le trajet se passe bien mais nous mettons finalement 7h.

Arequipa-1 Arequipa-2

 

Arequipa

Arequipa, surnommée aussi la cité blanche, est une ville bien plus grande que ce que l’on avait imaginé! Depuis la station de bus, nous prenons contact avec la personne qui va nous héberger. Il passera nous prendre d’ici 30 minutes. Nous en profitons pour demander les offres de bus pour Cuzco. Nous prévoyons de nous y rendre le lendemain en fin de journée.

Notre hébergeur d’Arequipa (Frankito) arrive à la station. Il est entrepreneur dans le génie civil et a pu se libérer pour nous amener chez lui. Il doit retourner à son travail, alors nous déposons juste nos affaires et repartons avec lui. Il travaille proche du centre, du coup nous en profitons pour passer la fin de journée (17h) à visiter le centre ville. La ville est vraiment très jolie. La place des armes est très animée et les rues sont plaisantes. En nous baladant nous croisons de nombreuses églises, le marché central et passons devant quelques restaurants très sympathiques.

Arequipa-4 Arequipa-3
Arequipa-6 Arequipa-7
Arequipa-8 Arequipa-9
Arequipa-10 Arequipa-31
Arequipa-12 Arequipa-13
Arequipa-14 Arequipa-11

 

Nous faisons les courses pour le repas du soir et il est l’heure de penser au retour (20h). Quand nous revenons sur la place centrale, nous avons même droit à une messe en plein air. Nous prenons un taxi et rentrons chez notre hôte. Nous cuisinions un plat de pâte bolognaise et une salade verte pour le souper. Nous passons la soirée à discuter avec notre hôte.

Vendredi 27 mai, après un petit déjeuner papaye et ananas (papaye aussi grosse que notre tête), nous partons vers 10h pour le centre ville. Nous faisons un petit arrêt par la centrale de bus pour acheter nos billets pour la ville de Cuzco le soir même. Nous réservons avec la compagnie Oltursa. Une fois la réservation faite, nous continuons en direction du centre. Nous visitons la ville de jour cette fois. Elle est vraiment superbe. Ça change des villes Boliviennes et de Puno au Pérou.

Are

Arequipa-15 Arequipa-16
Arequipa-18 Arequipa-17
Arequipa-20 Arequipa-21
Arequipa-22 Arequipa-23
Arequipa-24 Arequipa-25
Arequipa-26 Arequipa-27

 

Nous flânons dans les quartiers, repassons par le marché central pour y déguster un jus de fruits frais et nous mangeons un petit fondant au chocolat dans un restaurant Français (Ratatouille). Nous visitons quelques églises. Nous resterions bien encore quelques jours à Arequipa, mais nous avons déjà nos billets de bus. Nous profitons jusqu’au dernier moment de la ville, prenons une dernière glace artisanale pour bien finir la journée et vers 18h, nous partons pour aller prendre nos sacs restés chez Frankito.

Arequipa-29 Arequipa-30
Arequipa-32 Arequipa-33
Arequipa-34 Arequipa-35
Arequipa-36 Arequipa-37
Arequipa-39 Arequipa-40
Arequipa-41 Arequipa-42
Arequipa-43 Arequipa-44
Arequipa-45 Arequipa-46
Arequipa-52 Arequipa-51
Arequipa-53 Arequipa-54
Arequipa-47 Arequipa-49

 

Une fois récupéré les bagages, notre hôte nous emmène jusqu’à la station de bus. Nous embarquons dans le bus et c’est parti pour environ 10h de bus de nuit, direction Cuzco.

Arequipa-50

 

Coups de coeur:
Sandra: La beauté de la ville d’Arequipa.
François: Le restaurant des Français à Puno. Ca change après les menus Boliviens!

Coups de gueule:
Sandra: De n’avoir pas pu faire le site pré-colombien comme nous le voulions. Les agences ne nous on pas donné les bonnes infos.
François: Pas passé assez de temps à Arequipa.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.