Sanga et Dobeli Autour du Monde

Suivez-nous autour du monde et rejoignez nous!!!

Patagonie Argentine

| 2 commentaires

La Patagonie Argentine

 


El calafate Perito Moreno-3

El calafate Perito Moreno-1 El calafate Perito Moreno-2

 

Mardi 2 février 2016, nous partons de Puerto Natales au Chili, ou nous avons fait le parc Torres del Paine. Nous nous rendons à El Calafate dans la région des glaciers en Argentine. Nous prenons le bus de 7h, et après 40 minutes de route, nous arrivons aux frontières. Nous passons la frontière Chilienne et dans la file d’attente, Sandra reconnaît un homme avec sa compagne. En effet, c’est le frère d’un collègue musicien!! Le couple fait un tour du monde à vélo et ils sont accompagnés des beaux parents pour faire une partie de la Patagonie. C’est assez incroyable de se rencontrer ici, au milieu de nulle part, dans une petite douane!!! Sandra discute un peu avec et chacun repart de son côté. Nous passons la frontière Argentine et nous repartons pour la suite. Il aura fallut bien 2h30 pour passer les 2 frontières. Le trajet de la douane Argentine à El Calafate se fait en pleine Pampa. Une étendue aride avec quelques arbres et des buissons. De temps à autre, une petite maison au milieu de nulle part!! La route est droite sur des centaines de km. Nous nous disons que la remontée sur Buenos Aires dans quelques jours risque d’être très, très longue!!! Il faudra qu’on regarde pour un vol… Après bien 6h de bus, nous arrivons dans une ville très sympathique.

El calafate Perito Moreno-78 El calafate Perito Moreno-79

El calafate Perito Moreno-80

El Calafate et le Glacier Perito Moreno

La ville d’El Calafate est bien plus jolie que les villes vues au Chili. Nous nous y arrêtons, pour aller voir le fameux glacier de Perito Moreno, qui fini dans un lac.

El calafate Perito Moreno-7 El calafate Perito Moreno-8
El calafate Perito Moreno-12 El calafate Perito Moreno-11

 

Une fois sortie de la station et après avoir fait le tour des agences de bus, nous partons à la recherche d’une auberge pour la nuit. Nous nous installons dans un café pour avoir un peu de wifi et regarder les prix des auberges sur internet. Avec beaucoup de mal (vu le réseau internet), nous trouvons quelques offres qui sont hors budget. François reçoit un mail qui lui mine un peu le moral et nous continuons notre recherche à pieds. Les prix sont assez élevés et finalement nous trouvons une chambre pour 500 pesos Argentin (35$). Malheureusement seulement des chambres avec 2 petits lits. Pas grave, on les rapprochera pour la nuit. François n’avait pas envie de chercher plus… Nous partons visiter le centre de la ville et nous allons aussi retirer de l’argent! Car oui, nouveau pays dit nouvelle monnaie et tous les soucis de transactions qui vont avec… Nous avions retiré pas mal de dollars quand nous étions au Panama, car le taux de change était meilleur dans la rue que dans les banques. Malheureusement pour nous, quelques semaines avant notre arrivée, la banque centrale Argentine, a aboli ce système. Du coup, on ne sait pas trop ce qui est le mieux de faire!!! Nous demandons le taux de change dans la rue et effectivement, il vaut mieux aller aux bancomats. Nous partons donc à la recherche d’un distributeur et cela s’annonce assez compliqué, car certains n’acceptent pas notre carte! Finalement nous pouvons retirer de l’argent et nous en profitons pour faire les courses. Nous achetons aussi nos billets pour le glacier le lendemain, ainsi que ceux pour la ville d’El Chalten. Cette dernière est notre prochaine étape. Nous prenons nos tickets pour le 4 février au matin. Nous faisons encore un petit tour de ville et ensuite direction l’auberge. Nous passons par la chambre et allons assez rapidement en cuisine pour faire notre repas. La cuisine est grande et spacieuse, mais très, très mal équipée! Il y a déjà 5 à 6 personnes mais plus rien pour cuisiner et déjà plus de couteau fourchette. Heureusement, nous n’avons pas besoins de cuisiner du chaud… Nous mangeons comme nous pouvons et vers 23h nous nous mettons au lit.

El calafate Perito Moreno-6 El calafate Perito Moreno-13
El calafate Perito Moreno-10 El calafate Perito Moreno-9
El calafate Perito Moreno-5 El calafate Perito Moreno-4
El calafate Perito Moreno-14 El calafate Perito Moreno-13

 

Mercredi 3 février (Joyeux anniversaire Yannick), nous nous levons vers 8h. Nous avons réservé le bus pour le glacier Perito Moreno à 9h30. Nous avalons un thé chaud et direction la station de bus. Nous prenons de quoi nous équiper chaudement, car nous ne savons pas à quoi nous attendre. Nous prenons aussi un petit qqch à grignoter sur place. Une fois à la gare, nous prenons le bus et c’est parti pour 1h30 jusqu’à notre destination. A l’entrée du parc national, un Ranger entre dans le bus et nous fait payer l’entrée. Nous avons le droit à un petit dépliant explicatif et il ne devrait pas y faire trop froid. 12 degré au minimum…

El calafate Perito Moreno-18 El calafate Perito Moreno-16
El calafate Perito Moreno-17 El calafate Perito Moreno-19
El calafate Perito Moreno-21 El calafate Perito Moreno-20

 

Nous roulons encore un peu, et arrivons au lieu du mirador, il est 11h. Le bus de retour est prévu à 16h30, cela nous laisse bien assez de temps pour tout visiter… Nous passons notre journée à explorer le site, qui n’est pas immense et fermé par endroit.

El calafate Perito Moreno-57 El calafate Perito Moreno-58
El calafate Perito Moreno-61 El calafate Perito Moreno-60
El calafate Perito Moreno-69 El calafate Perito Moreno-62

 

Il y a un tour en bateau qui est proposé, mais nous décidons de rester sur la terre ferme. Nous avons la chance de voir plusieurs gros blocs de glace se détacher et tomber dans le lac. La forte pression du glacier le fait se fendre et de la glace en tombe tous les jours sur l’avant…

El calafate Perito Moreno-22 El calafate Perito Moreno-23
El calafate Perito Moreno-24 El calafate Perito Moreno-26
El calafate Perito Moreno-30 El calafate Perito Moreno-25

 

El calafate Perito Moreno-39 El calafate Perito Moreno-40
El calafate Perito Moreno-41 El calafate Perito Moreno-43
El calafate Perito Moreno-52 El calafate Perito Moreno-46

 

Durant la journée, nous avons droit à tous les temps; un peu de pluie, beaucoup de vent et du soleil. Il y a un tel rayonnement, que nous avons prit de sacrés coups de soleil sur le nez et nous avons les marques des lunettes. A 16h30, nous embarquons dans le bus retour, qui sera le bus du sommeil !!!Eh oui, ça fatigue et tout le monde dort..

El calafate Perito Moreno-27 El calafate Perito Moreno-29
El calafate Perito Moreno-28 El calafate Perito Moreno-31
El calafate Perito Moreno-32 El calafate Perito Moreno-36
El calafate Perito Moreno-33 El calafate Perito Moreno-38
El calafate Perito Moreno-50 El calafate Perito Moreno-70
El calafate Perito Moreno-73 El calafate Perito Moreno-51
El calafate Perito Moreno-74 El calafate Perito Moreno-75
El calafate Perito Moreno-68 El calafate Perito Moreno-66
El calafate Perito Moreno-77 El calafate Perito Moreno-81
El calafate Perito Moreno-72 El calafate Perito Moreno-47

 

Nous arrivons à El Calafate, il est 18h. Nous allons faire quelques courses et nous nous arrêtons aussi dans un magasin de chocolat! Il y a plusieurs boutiques de chocolat dans le coin, on se croirait presque en Suisse!!! Nous en achetons quelques uns et nous avons même le droit à en déguster un. Sandra en déguste un très bon et à notre surprise, il est au rhum!!! Elle qui n’est pas trop alcool 😉 Le shop propose aussi des glaces et nous nous disons que nous reviendrons ce soir pour le dessert. Nous rentrons à l’hôtel et nous allons direct nous cuisiner notre souper.

El calafate Perito Moreno-54 El calafate Perito Moreno-53

Le dessert se fera effectivement autour d’une petite glace dans le fameux magasin. Un délice, dommage du peu! En rentrant, nous trouvons un vol bon marché sur internet, pour aller d’El calafate à Ushuaia. Nous le réservons pour le samedi 6 février. Le vol nous coûte 112$USD alors que en bus, c’était environ 85$usd! 1h30 d’avion contre 16h de bus, pour la différence nous n’hésitons pas… Pas folle la guêpe Sandra et le bourdon François hahahah lol.

El calafate Perito Moreno-55 El calafate Perito Moreno-56

El Chalten et le sommet du Fitz-Roy

Jeudi 4 février, Nous nous levons de bonne heure pour aller prendre le bus de 7h en direction de El chalten. Durant le trajet en bus, Sandra retombe dans les bras de Morphée et François admire le paysage et sa dulcinée 😉

Chalten Fitz-Roy-1 Chalten Fitz-Roy-3
Chalten Fitz-Roy-4 Chalten Fitz-Roy-6
Chalten Fitz-Roy-7 Chalten Fitz-Roy-5

 

Nous arrivons à 10h30 à El chalten, petit village où se trouve des départs de nombreuses balades. Nous faisons un tour à l’office du tourisme pour se renseigner sur les randonnées. Après avoir prit les infos, nous partons à la recherche d’un hébergement. Ca s’annonce difficile de trouver quelque chose pour 2 nuits, car nous sommes presque en weekend. En effet, tout est assez cher ou même voir hors de prix. Nous trouvons des chambres à 300$ USD la nuit!!! Certes dans un superbe hôtel, mais c’est surprenant pour la taille du village. Nous trouvons finalement un bon compromis, avec une auberge rénovée il y a peu. Les lits en dortoir de 6 coûtent 250pesos par personne (18$us). Nous y réservons 2 nuits. Nous posons nos affaires, prenons un petit sac et départ pour une balade d’une petite heure de montée. Il y a une vue sur le village et le fameux Fitz-Roy.

Chalten Fitz-Roy-31

Chalten Fitz-Roy-10 Chalten Fitz-Roy-8
Chalten Fitz-Roy-15 Chalten Fitz-Roy-16

Chalten Fitz-Roy-14

Chalten Fitz-Roy-11 Chalten Fitz-Roy-12
Chalten Fitz-Roy-19 Chalten Fitz-Roy-20
Chalten Fitz-Roy-21 Chalten Fitz-Roy-30
Chalten Fitz-Roy-18 Chalten Fitz-Roy-22

Une fois en haut, nous nous asseyons sur un caillou avec la vue sur la montagne pour pic-niquer. Vers 15h, nous redescendons au village, car nous voulons faire un peu le blog.

Chalten Fitz-Roy-26 Chalten Fitz-Roy-27
Chalten Fitz-Roy-28 Chalten Fitz-Roy-23

 

Une fois à l’hôtel, pas de réseau ou disons très peu. François va se renseigner à la réception et on lui donne une adresse ou il devrait y en avoir plus. Nous nous dirigeons vers le restaurant en question et nous arrivons devant un hotel grand luxe. Nous allons nous installer au restaurant et une fois les boissons commandées, pas plus de réseau! Il faut croire que nous ne pourrons rien faire du blog aujourd’hui 😉 Nous profitons de l’endroit, François avec une bonne bière et Sandra avec un jus d’orange qui s’avère très décevant !!!

Chalten Fitz-Roy-33 Chalten Fitz-Roy-34
Chalten Fitz-Roy-32 Chalten Fitz-Roy-88
Chalten Fitz-Roy-87 Chalten Fitz-Roy-89

 

A 19h, nous rentrons à notre auberge et nous allons nous cuisiner un bon petit plat de pâtes, pour faire le plein d’énergie pour le lendemain. Nous faisons la connaissance de nos chambreurs, un couple Argentin et 2 amis Israéliens. Nous papotons un peu et nous allons nous coucher.

Chalten Fitz-Roy-81 Chalten Fitz-Roy-79

Chalten Fitz-Roy-80

 

Vendredi 5 février, nous nous réveillons à 7h. Nous déjeunons et nous mettons en route à 8h. Nous voulons tenter le stop pour commencer le départ depuis El pinar (départ à 17km du village) afin de ne pas faire un aller retour sur le même chemin. Les tentatives de stop ne marchent pas, du coup vers 8h40, nous entrons dans le parc national depuis le village.

Chalten Fitz-Roy-36

 

Nous checkons les itinéraires avec le garde forestier et nous commençons notre ascension vers le magnifique somment du Fitz-Roy! La première montée est coriace. Elle monte à pic. Après 1h de marche, nous arrivons à un embranchement. Nous avons le choix entre aller vers une lagune ou un point de vue du Fitz-Roy. Nous optons pour cette dernière en nous disant que nous irons vers la lagune en redescendant. Le point de vue est saisissant. Ca nous donne vraiment envie…

Chalten Fitz-Roy-37 Chalten Fitz-Roy-38
Chalten Fitz-Roy-41 Chalten Fitz-Roy-40
Chalten Fitz-Roy-39 Chalten Fitz-Roy-44

 

La suite du chemin est alternée par des passages en fôrets, des portions avec vue sur le sommet du Fitz-Roy, ainsi que des passages de rivières.

Chalten Fitz-Roy-47 Chalten Fitz-Roy-48
Chalten Fitz-Roy-49 Chalten Fitz-Roy-51
Chalten Fitz-Roy-68 Chalten Fitz-Roy-73
Chalten Fitz-Roy-92 Chalten Fitz-Roy-91
Chalten Fitz-Roy-42 Chalten Fitz-Roy-43
Chalten Fitz-Roy-45 Chalten Fitz-Roy-46

 

Nous papotons bien et 2h30 après le départ, nous arrivons à la toute dernière montée. EhhhBin elle s’annonce ardue! Nous montons dans les rochers pendant bien 1h et les derniers 200 mètres de dénivelé sont assez techniques. Des pierres avec du gravier qui nous font glisser à chaque pas. De plus les jambes commencent à se faire sentir!!!

Chalten Fitz-Roy-53 Chalten Fitz-Roy-52
Chalten Fitz-Roy-62 Chalten Fitz-Roy-64

Chalten Fitz-Roy-58

Chalten Fitz-Roy-54 Chalten Fitz-Roy-60

Chalten Fitz-Roy-67
3h45 après notre départ, nous y sommes et là une merveille s’offre à nous. Nous avons un temps magnifique qui embelli ce paysage. Une lagune devant le Fitz-Roy qui est tout simplement splendide. Nous faisons quelques photos et trouvons un spot pour pic- niquer. Au menu : jambon cru, fromage, pain et une petite douceur (du chocolat d’El calafate).

Chalten Fitz-Roy-55 Chalten Fitz-Roy-56
Chalten Fitz-Roy-57 Chalten Fitz-Roy-59
Chalten Fitz-Roy-62 Chalten Fitz-Roy-63

Chalten Fitz-Roy-61

 

Après cela, Sandra prend le soleil, alors que François met sa veste et sa capuche pour s’en protéger. Nous descendons vers la lagune et après une bonne heure, nous décidons de redescendre. François veut prendre un autre itinéraire, qui nous fera prendre un autre chemin et arriver de l’autre coté du village d’el Chalten.

Chalten Fitz-Roy-98

Chalten Fitz-Roy-66 Chalten Fitz-Roy-65
Chalten Fitz-Roy-97 Chalten Fitz-Roy-96
Chalten Fitz-Roy-95 Chalten Fitz-Roy-100
Chalten Fitz-Roy-99 Chalten Fitz-Roy-93

 

C’est donc parti pour la première descente, qui est aussi difficile dans ce sens. Selon les termes de François « Sandra descend guirette comme une buiquette » (comme elle le fut aussi pendant la montée)… Au bas de cette première descente, nous prenons un embranchement qui nous fait longer des lacs. Mais au bout de quelques heures de marche, toujours pas d’indication du village. Il s’avère que le tour que nous faisons allonge la marche de bien 8km!!! Sandra, sur la fin, trouve ca long, mais longgggggg. Heureusement, François est là pour la rebooster sur les derniers km, qui paraissent une éternité. François avait peut-être un peu sous estimée la durée totale de ce trajet. Mais bon, ce fut une marche superbe, avec un panorama d’enfer et nous avons bien marché (plus de 25km).

Chalten Fitz-Roy-69 Chalten Fitz-Roy-70
Chalten Fitz-Roy-72 Chalten Fitz-Roy-75

 

A 17h 30, nous retrouvons notre village avec les jambes lourdes. Nous allons à la chocolaterie du village où nous achetons 2 brownies pour le dessert du soir, afin de nous féliciter de ce bel effort. On rentre ensuite se doucher, et on repart pour un décrassage en direction de la banque. Malheureusement la carte n’est pas acceptée et nous rentrons nous préparer à manger. Vers les 23h, nous allons nous coucher bien fatigués.

 

Le 6 février, après une nuit moyenne pour Sandra, nous nous levons, déjeunons et faisons le check out à 10h. Nous nous dirigeons vers la station de bus, pour prendre le bus de 10h 30 que nous avons réservé. Nous retournons à El Calafate, mais à l’aéroport.

Chalten Fitz-Roy-76 Chalten Fitz-Roy-77

Chalten Fitz-Roy-78

 

A 13h, nous y arrivons et nous faisons le check-in vers 15h. Nous partons avec Lan-Chile vers 17h pour une arrivée prévue à 18h30 à Ushuaia. Nous n’avons pas réservé d’hôtel, car nous n’avions pas de débit internet à El Chalten. Au vue de la saison haute, cela risque d’être difficile d’en trouver un pour minimum 2 nuits. Nous atterrissons et allons récupérer nos bagages. Là, nous assistons à un vrai phénomène de foire. En effet, les gens s’agglutinent devant les tapis de bagages et nous devons faire des pieds et des mains afin de récupérer nos bagages… Incroyable parfois les gens…

Ushuaia

Une fois dans le hall de l’aéroport, nous nous renseignons sur les moyens pour rejoindre la ville la plus au sud de la terre de feu! Il n’y a pas 36 000 solutions, en effet, seuls les taxis sont possibles pour rejoindre le centre. Il n’y a pas de bus! 2 allemandes backpackers nous proposent de partager le taxi. Nous acceptons et on va jusqu’à l’auberge qu’elles ont pu réserver. Il y a seulement de la disponibilité pour une nuit. Nous partons donc de notre coté pour essayer de trouver un hostel avec 2 nuits minimums. Il fait grand beau et 20 degrés à 19h. Incroyable pour le lieu! Nous faisons plusieurs auberges de jeunesses mais toutes sont pleines… Ca s’annonce vraiment compliqué. Nous décidons de nous séparer pour optimiser les chances de trouver quelque chose. Sandra tente un B&B mais personne ne répond. Un homme en face de la route faisant sont jardin lui dit d’insister, en vain!!! Elle lui demande s’il connaît des endroits ou il y a encore de la place et il prend son téléphone pour faire quelques appels.. Entre temps, les proprios du B&B reviennent, mais ils sont complets également! Ils appellent aussi de leurs côtés, pour nous trouver un logement. Super gentils le premier contact avec les locaux! Finalement, ils nous trouvent un autre B&B à 2 rues de là. Nous y allons, le proprio nous accueille vraiment sympathiquement. La chambre est correcte mais coûte 1000 pesos argentins la nuit (66USD)… C’est au dessus de notre budget, mais nous décidons de la prendre étant donné que tout ou presque semble complet.

Nous posons nos affaires et allons faire un petit tour de la ville. Nous faisons des courses pour le soir mais nous ne pouvons pas cuisiner à proprement parlé. Nous pouvons faire des salades ou chauffer de l’eau…

Ushuaia-3 Ushuaia-4
Ushuaia-12 Ushuaia-14

 

La ville d’Ushuaia n’a rien de spectaculaire, mais le simple fait de se dire que nous sommes à la fin du monde et dans la ville la plus au sud de l’Argentine est grisant.

Ushuaia-5 Ushuaia-6
Ushuaia-8 Ushuaia-13

Ushuaia-19

Nous rentrons vers les 21h30 et mangeons light. Nous nous couchons vers les 23h.

 

Le 7 février, nous nous levons vers les 8h30 et allons déjeuner. Après quoi, nous décidons de faire le blog, faire des demandes pour couchsurfing et de regarder les vols pour Buenos Aires. Nous avons la mauvaise surprise de voir que les vols ont sacrement augmenté en plusieurs jours. La seule option raisonnable pour notre budget et de prendre l’avion le lendemain en milieu de journée. Nous ne pourrons pas faire le parc national de la terre de feu comme nous le voulions au début. En effet, partir plus tard en avion aurait été trop cher avec en plus les nuits d’hôtels à rajouter. Il y avait bien l’option du bus mais c’est 35h jusqu’à Buenos Aires et le prix est presque aussi cher que l’offre de vol que nous avons. Même si nous sommes un peu déçus, il faut faire des choix lors des voyages. Nous avons vu déjà de beaux parcs lors de notre voyage…

Ushuaia-9 Ushuaia-10
Ushuaia-11 Ushuaia-18

 

Une fois la décision prise, nous partons faire le tour de la ville de jour. Nous faisons le tour d’une lagune vers le port, les rues commerçantes du centre et allons au fameux panneau « fin del mondo » pour y prendre des photos. François en profite aussi pour recoller ses Baskets de marche qui ont la semelle qui se décolle. Il est très beau en Shlap Birckenstock et chaussettes en train de visiter la ville lol!!! Nous rentrons vers 20h et nous faisons à manger après avoir fait un peu le blog. Vers minuit, nous nous couchons. Une bonne journée de repos fait du bien parfois 😉 .

Ushuaia-17 Ushuaia-16
Ushuaia-15 Ushuaia-21
Ushuaia-23 Ushuaia-27
Ushuaia-25 Ushuaia-28
Ushuaia-24 Ushuaia-31
Ushuaia-32 Ushuaia-38

Ushuaia-34

 

Jeudi 8 février, dernières heures dans la ville. Ca fait vraiment bizarre de se dire que nous sommes tout au sud du de la planète!!! Nous nous levons à 8h, déjeunons et prenons un taxi pour l’aéroport. Nous enregistrons nos bagages vers 11h et attendons un peu avant de passer la sécurité, sachant que nous avons encore plus de 2h devant nous. Mauvaise idée! En effet, lorsque nous montons pour passer la sécurité vers 11h30, il y a déjà une bonne queue. Mais ça devrait aller pour passer et être devant la porte d’ici 1h40.. Sauf que non. Comme le personnel fait mal son job, la queue ne fait que de s’allonger. Un avion est entrain d’être chargé et des personnes sont appelées au micro. Ces dernieres ont la priorité mais la queue n’avance toujours pas pour autant… Il doit y avoir l’équivalent de seulement 3 ou 4 vols à faire passer et cela tous les jours!! Bref, une bonne heure après, on a avancé que de quelques pas et nous entendons un appel de notre vol qui invite à embarquer. Nous demandons a un employé si nous pouvons passer, car c’est notre vol qui est appelé. On nous dit non il y a encore le temps. Ok. Nous attendons. Après 20 minutes d’attente et alors que des gens dépassent de tous les côtés, nous entendons le « dernier appel pour le vol 1987 en direction de Buenos aires, pour les passagers DOBELI, SANGA, etc (environ 5 personnes) » Pfff quelle organisation de merde. Nous sommes à quelques pas du contrôle des passeports et bagages. Le couple d’américains devant nous, avec qui nous avons eu le temps de discuter un peu (vu l’attente) nous laisse passer. Nous courrons à la porte d’embarquement qui est vide avec seulement un intendant qui nous attend. Nous montrons nos billets et ils nous dit de nous dépêcher. Nous passons sur le tarmac et montons dans l’avion (qui n’attend plus que nous). Tout le monde est bien évidemment déjà assis (un peu gênant tout de même pour Sandra 😉 ). Bref, nous nous asseyons et après avoir bien râlés sur cette organisation pourrie, nous disons au revoir à Ushuaia. Voir la vidéo une fois que nous sommes dans l’avion, ci-dessous ou en cliquant ICI . C’est pas tous les jours rose en voyage 24h sur 24h 😉 lol.

Ushuaia-33 Ushuaia-35
Ushuaia-36 Ushuaia-37

 

Coups de coeur:
Sandra: L’immensité du glacier Perito-Moreno.
François: La beauté du Fitz-Roy et le temps magnifique qu’il faisait!

Coups de gueule:
Sandra: L’attente pour passer la sécurité à l’aéroport d’Ushuaia.
François: Avoir passé peu de temps à Ushuaia mais obligé avec les finances…

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Champs Requis *.