Sanga et Dobeli Autour du Monde

Suivez-nous autour du monde et rejoignez nous!!!

Le centre du Costa Rica

| 0 Commentaires

Costa Rica

Monteverde/Santa Elena

Le 28 novembre, le réveil sonne à 6h30. Une longue journée de transport est devant nous! Nous prenons le bus qui passe à 8h à Santa Teresa pour rejoindre Cobano. De là, nous prenons un bus pour Paquera, qui est la ville ou il y a l’embarcadère du Ferry. Nous arrivons à 10h à Paquera pour prendre celui de 11h, car celui de 14h nous aurait fait louper nos correspondances…

Santa Elena-3 Santa Elena-2
Santa Elena-5 Santa Elena-9
Santa Elena-16 Santa Elena-6
Santa Elena-13 Santa Elena-11
Santa Elena-12 Santa Elena-15
Santa Elena-8 Santa Elena-17

 

Une fois à Puntarenas ou nous débarquons du ferry à 12h30, nous prenons un petit bus local pour rejoindre la station de bus générale. Nous faisons connaissance d’une famille italienne (un couple avec 2 garçons) qui fait un tour du monde pendant un an! François re-croise également une mexicaine qui à fait l’ascension du volcan au Guatemala avec lui ;). Nous attendons le bus qui part à 13h15 pour Monteverde notre destination finale. Il y a seulement 2 ou 3 départs par jour, c’est pourquoi, tout était minuté pour qu’on puisse y arriver. François en tant que bon guide avait bien étudié les différentes étapes et horaires pour que tout se passe bien! Bravo à lui 😉 Après une route plus que sinueuse dans les montagnes et avec une vue magnifique sur la péninsule de Nicoya (ou nous étions ce matin), nous arrivons finalement à 16h à Santa Elena dans le Monteverde. Ce périple aura duré 8h de trajet avec 1 bateau et 4 bus!!!

Santa Elena-19 Santa Elena-18
Santa Elena-20 Santa Elena-23
Santa Elena-24 Santa Elena-25
Santa Elena-22 Santa Elena-21

 

A Santa Elena, le climat y est complètement différent, car il y a un micro-climat dû aux forêts. A cause de ces dernières, les nuages se forment sur les hauteurs et il y a ce qu’on appelle « les forêts de nuages ». Il y a un vent qui se renforce en fin de journée et le froid se fait ressentir. Nous enfilons vite une polaire et nous suivons des gens voulant nous montrer différentes auberges. Nous en trouvons une avec petit déjeuner pour 20 dollars par nuit et un lit confortable. On la prend, puis nous faisons un petit tour de la ville avant la nuit et faisons quelques courses pour le soir. Nous rentrons cuisiner et la cuisine n’est pas très bien équipée! On fait avec les moyens du bord. Pendant que nous mangeons, nous faisons la connaissance d’un couple français de 40 et 50 ans, qui est aussi parti pour 1an de voyage. Ils sont là depuis plusieurs jours et nous donne quelques infos… Nous échangeons des anecdotes de voyages et nous allons nous coucher vers 23h.

Santa Elena-26 Santa Elena-27

 

Dimanche 29 novembre, le départ se fait à 8h avec un mini-bus qui nous coutera 4 dollars A/R par personne pour rejoindre le parc national de Santa Elena (14dollars/pers). Il est constitué de diverses balades pour voir l’écho système, la flore et la faune. Malheureusement, en plus de ces nuages constants sur les montagnes et de cette brume, la pluie est là!!! Nous enfilons donc nos k-way et nos pèlerines (on a un look d’enfer 😉 ).

Santa Elena-49 Santa Elena-28
Santa Elena-30 Santa Elena-29
Santa Elena-35 Santa Elena-32
Santa Elena-37 Santa Elena-33
Santa Elena-44 Santa Elena-45
Santa Elena-47 Santa Elena-48

 

C’est parti pour la visite. Nous ne voyons malheureusement pas grand chose, mais nous prenons un bon bol d’air frais et décrassons les jambes. On nous avait dit qu’on pourrait voir un Quetzal (oiseau mythique d’Amérique centrale), mais la seule chose du quétzal que nous avons vu, c’est la couleur de nos pèlerines!!! 2h plus tard, nous avons fini la marche. 

Santa Elena-34 Santa Elena-38
Santa Elena-31 Santa Elena-36
Santa Elena-40 Santa Elena-46
Santa Elena-42 Santa Elena-41
Santa Elena-39 Santa Elena-43

Santa Elena-64

 

En contrebas se trouve un parc à tyrolienne, ponts suspendus et exposition d’animaux. Comme nous devons attendre 1h30 le premier bus retour que nous avons payé (ils nous ont forcé à acheter directement l’A/R le matin!!). Nous décidons de faire les ponts suspendus malgré la pluie. Nous payons 30 dollars chacun (oui le Costa Rica c’est cher!) et on s’en va pour 1h30 de marche dans la forêt en passant par ces fameux ponts. Il y a de beaux paysages malgré la brume et la hauteur de ces ponts sont assez spectaculaire. C’est sympa à faire.

Santa Elena-50 Santa Elena-52
Santa Elena-51 Santa Elena-53
Santa Elena-54 Santa Elena-55
Santa Elena-59 Santa Elena-57
Santa Elena-65 Santa Elena-56
Santa Elena-62 Santa Elena-60

 

En rentrant au centre, nous voyons que des navettes gratuites sont organisées et ce, assez régulièrement. A 14h, nous montons dans l’une d’elle, qui nous ramènera au centre. (Nous perdons donc nos tickets retour payés en avance!). Nous faisons quelques courses avant de rentrer à l’hôtel, nous prenons une douche chaude et un thé chaud pour se réchauffer! Sandra, depuis hier soir, ne se sent pas au mieux de sa forme, dû au changement de température et à la fatigue accumulée. Une bonne nuit et ca ira mieux! Nous restons tranquilles pour la fin d’après midi, à faire le blog et réserver le trajet pour La Fortuna/Arenal. François a vu qu’il annonce du beau dans la région et il faut en profiter. Beaucoup de voyageurs nous ont raconté avoir eu que de la pluie… Le trajet se fera en minibus – bateau- minibus demain à 8h, négocié pour 20$ par personne. Après un bon bouillon et un riz pour François, nous nous couchons.

Santa Elena-67 Santa Elena-66

Santa Elena-61

Santa Elena-63 Santa Elena-68

 

La Fortuna/ Volcan Arenal

Lundi 30 novembre, nous déjeunons à 7h et partons à 8h pour rejoindre la Fortuna et la région du volcan Arenal. Nous montons dans un minibus qui nous amène à un bateau, pour traverser le lac d’Arenal. On avait lu que la traversée en bateau valait vraiment la peine, car la vue est superbe. Malheureusement, avec les nuages que nous avons, la traversée n’est pas incroyable. En plus, le volcan est totalement caché par les nuages… Cela nous permet tout de même gagner quelques heures précieuses, comparé au bus locaux. Nous arrivons vers 12h à Arenal et nous nous mettons à la recherche d’un hébergements… Cela n’est pas facile, mais nous trouvons finalement une petit perle qui est à 35$ et que Sandra négociera à 30$ avec le petit-déjeuner à volonté (fruits, omelette, tartines…). Comme à chaque fois, nous posons nos affaires et allons faire le tour de la ville. Le temps devrait être dégagé pour le lendemain, alors on se renseigne sur les tours à faire au volcan. On aimerait bien faire le Cero Chato avec son lac dans le cratère (éteint), qui se trouve à côté de l’Arenal (Actif). Plusieurs agences nous offrent des tours à 65$ ou 50$ pour la journée. On nous dit, que certains guides amènent des enfants de 10ans ainsi que des personnes de 60ans et plus. Nous nous disons que cela doit être accessible facilement. Un tour opérateur nous conseille de le faire par nous même et nous donne de bonnes infos( sympa et rare pour un tour opérateur 😉 ). Nous décidons de regarder le temps qu’il fera le lendemain au réveil et très certainement que nous passerons par le lodge observatory qui donne sur le volcan Arenal. Nous terminons notre petit tour de ville, achetons des courses pour le repas du soir et rentrons à l’hostel. Nous nous cuisinons un petit plat de pâtes avec du poulet pour faire le plein d’énergie et dodo.

La Fortuna-1 La Fortuna-2
La Fortuna-3 La Fortuna-4
La Fortuna-5 La Fortuna-6
La Fortuna-7 La Fortuna-8

 

Réveil à 5h30 le 1er décembre pour François, pour voir le temps qu’il fait et regarder le lever de soleil. Malheureusement, c’est toujours un peu couvert! Nous nous recouchons, mais difficile de se rendormir. Sandra part à 6h15 pour aller courir et revient à 7h pour le petit déjeuner. Le temps est un peu plus dégagé et nous décidons d’aller prendre le bus de 8h, qui nous amènera de l’autre côté du volcan, pour rejoindre le parc national et le lodge observatory. On a juste le temps de finir de déjeuner, se brosser les dents, préparer un sac et il est temps de partir. Le bus est dans 5 minutes et la station est à environ 5 minutes de marche!!! Nous nous dépêchons et nous arrivons finalement à 8h pile. Nous cherchons le bus, mais il n’est pas encore arrivé Ouff!!! Le bus arrive avec 10 minutes de retard, c’est le bus à destination de Tilaran (halte pour aller à Monteverde), qui fait le tour du lac Arenal où nous avons navigué hier. Il y a pas mal de touristes avec les sacs à dos. Nous montons dans le bus et demandons au chauffeur de nous déposer au parc national du volcan Arenal. Plusieurs couples font la même demande et aucun des couples ne paiera le même prix!!! Après 20 minutes de bus, nous arrivons à destination. Nous sommes 3 couples et 2 filles à descendre et nous marchons jusqu’à l’entrée du parc. Le volcan est encore bien dans les nuages, nous nous demandons si on va voir quelque chose!!! Après 2km de marche, les 2 filles marchant devant nous entrent dans le parc. Confiant, nous les suivons… On achète nos tickets (10$ par personne) et nous recevons une carte en papier du parc. François regarde la carte, mais ne voit pas le sentier pour le Cerro Chato (A côté du volcan Arenal)! Nous demandons à la caissière, qui nous répond que ce n’est pas la bonne entrée. Ici, c’est l’entrée du parc national du volcan Arenal afin d’y voir les différentes coulées de lave et le musée. Le volcan Arenal ne peut pas être gravi, car toujours en activité. Pour rejoindre le « Cerro Chato Trail » il faut passer au lodge observatory et pour ce faire, il faut marcher encore 8km!!! Nous demandons si un remboursement est possible et la caissière est d’accord, car nous ne sommes pas encore rentrés ouff. Nous nous excusons de notre erreur et repartons pour 8km de marche, pour ensuite faire l’ascension du volcan! Ça s’annonce plus long que ce que disait le guide du Lonely planet (2km d’approche, 2h de montée et 4$ de droit d’entrée pour un lodge). Nous marchons un peu et la solution d’essayer de faire du stop s’annonce comme une obligation! Nous le tentons et après quelques voitures, un ticos s’arrête pour nous prendre. Il travaille au fameux lodge qui se trouve à 8km. Il nous dit qu’il y a une taxe d’entée et nous lui disons pas de souci 😉 Arrivés juste avant le lodge, il y a un panneau Cerro Chato!!! Nous demandons au chauffeur si c’est le départ, mais il nous dit que c’est plus long par là. Nous arrivons devant la barrière du lodge et nous devons payer la taxe. Elle est de 10$ par personne et non de 4$. Le guide n’est vraiment pas à jour et pourtant c’est une édition d’il y à 3ans. Nous disons au revoir à notre gentil ticos qui s’en va travailler et allons sur la terrasse du lodge. De là, il y a une vue superbe sur le Volcan Arenal. Il a vraiment une forme conique depuis tous les côtés! Les nuages sont en train de disparaître de son sommet et ça s’annonce bien pour la suite. On fait quelques photos et nous partons pour la montée du Cerro Chato.

La Fortuna-10 La Fortuna-9
La Fortuna-11 La Fortuna-12

La Fortuna-17

La Fortuna-15 La Fortuna-21
La Fortuna-18 La Fortuna-22
La Fortuna-16 La Fortuna-19

 

Nous avons reçu une jolie carte en couleur qui explique les différents sentiers du lodge. Celui-ci est un peu comme un parc sauvage. Il y a plusieurs choses à voir, comme des chutes d’eau et des ponts suspendus. Nous décidons de les faire au retour de notre ascension. Nous arrivons au début de la montée de notre volcan et le chemin monte gentiment dans la forêt. Mais après 20 minutes, ça devient une vraie expédition. Le chemin, si l’ont peu le nommer ainsi, est très raide et cela en devient presque de la grimpe! Parfois nous ne pouvons même pas mettre 2 pieds côte à côte tellement il est étroit! De plus,comme il est souvent dans les nuages, l’humidité rend le chemin boueux et glissant. On nous avait dit que des personnes de 60 ans le faisaient, mais on commence à en douter! La montée est vraiment mauvaise, encore pire que le volcan que François a fait à Antigua au Guatemala. L’air y est chaud et très humide, ce qui rend chaque pas difficile. Après 1h20 de marche, nous dépassons un couple accompagné d’une dame d’un âge déjà avancé! Effectivement, peut être que des personnes de 60ans le monte 😉 20 minutes plus tard soit environ 11h30, nous arrivons au sommet du volcan, où nous avons une vue magnifique sur le lac dans le cratère. Il y a encore quelques nuages et il y fait un peu plus frais, mais ça se découvre toujours. Nous amenons le beau 😉 Le couple et la personne âgée arrive juste derrière nous et nous discutons avec. Ils viennent de Californie et la dame à 70ans! C’est impressionnant!

La Fortuna-23 La Fortuna-27
La Fortuna-25 La Fortuna-26
La Fortuna-28 La Fortuna-29
La Fortuna-31 La Fortuna-33

La Fortuna-32

 

Nous décidons de descendre dans le cratère, pour éventuellement se baigner. La descente est pire que le chemin que nous venons de monter. Cette fois, il y a vraiment un passage à escalader! Le couple et la dame de 70 ans nous suivent. Nous les mettons en garde et pensons qu’ils vont faire demi tour. Mais non, elle doit être têtue et veut descendre voir le lac. Elle arrivera finalement sans problème au bord du lac. Impressionnant. Nous rencontrons un couple belge et le courant passe bien. François veut se baigner et Sandra hésite un peu. Soudain, le couple de Californien nous fait remarquer un petit serpent qui se déplace rapidement à la surface du lac. Cela conforte Sandra dans l’idée de ne pas se baigner et refroidi François! Les californiens s’allument une cigarette qui fait rire (Marijuana). Eh oui, c’est autorisé en Californie… Ils nous proposent de fumer, mais nous déclinons l’offre avec un sourire. La grand mère se met aussi à fumer! C’est peut être ça son secret 😉 Après longue hésitation, François décide de se baigner et il sera suivit du garçon belge et du couple Californien. L’eau du lac est vraiment fraîche mais cela fait du bien. De plus le soleil fait maintenant son apparition…

La Fortuna-34 La Fortuna-35
La Fortuna-36 La Fortuna-37
La Fortuna-38 La Fortuna-39
La Fortuna-42 La Fortuna-41
La Fortuna-40 La Fortuna-45
La Fortuna-44 La Fortuna-43
La Fortuna-48 La Fortuna-47

La Fortuna-49
Vers 13h30, nous décidons de redescendre pour aller profiter d’une source d’eau chaude en libre accès. Nous disons au revoir aux couples Californien et Belges. La descente se passe super bien. Durant celle-ci, nous croisons 2 hommes qui montent avec leurs vélos sur le dos! Ils n’ont pas encore atteint la pire des parties et nous nous demandons s’ils pourront vraiment descendre en vélo de l’autre côté… Nous croisons également un couple de Québecois d’environ 70ans et nous papotons un peu. Nous leurs disons qu’il y en a encore pour 1heure de montée et que le « chemin » est encore pire en haut. Ils hésitent mais continuent… Une fois en bas du sentier, nous rejoignons le lodge en passant par les chutes d’eau et des ponts suspendus. La balade est sympa et la vue sur le Volcan Arenal est superbe. Une fois au lodge, nous décidons de passer dans celui-ci pour voir comment il est. Nous passons devant la piscine et son Jacuzzi. François propose à Sandra d’aller dans le Jacuzzi. Sandra hésite un peu, car c’est réservé aux clients du lodge. Nous avons quand même payé 10$ pour l’entrée et François fini par convaincre Sandra… Après une petite douche pour enlever la terre que nous avons sur les bras et les jambes, nous nous prélassons dans le jacuzzi. Quel bonheur! Un bon bain chaud avec des bulles. Nous en profitons pendant environ 40minutes, surtout que nous avons une jolie vue sur le volcan Arenal complètement découvert. Dommage que François ai pensé trop tard à la photo et que les nuages étaient déjà de retour! (mais ca donne une bonne idée du cadre).

La Fortuna-50 La Fortuna-52
La Fortuna-53 La Fortuna-54
La Fortuna-55 La Fortuna-56
La Fortuna-57 La Fortuna-58
La Fortuna-59 La Fortuna-62
La Fortuna-65 La Fortuna-64
La Fortuna-66 La Fortuna-67

 

Vers 15h30, nous partons pour la destination que nous avions également prévue, soit la source d’eau chaude en libre accès! L’eau se réchauffe avec le contact de la lave et l’on peut bénéficier de ses bains chauds naturels. Evidemment que beaucoup d’entreprise utilise cette eau pour faire des bains thermaux payants, mais nous avons entendu parler des bains de Tabacon. Les locaux les préservent comme un secret local. Nous pouvons y accéder de la rivière au bord d’une route. Il nous faut avant cela quitter notre joli lodge en faisant du stop. Quelques voitures passent comme à son habitude et finalement une s’arrête. C’est le couple Québécois croisé lors de notre descente. Ils ne sont pas montés jusqu’en haut du volcan, car ils ont préférés ne pas tenter le diable. Heureusement, nos chemin se croise encore et ils nous poussent jusqu’à la rivière d’eau chaude. Durant le trajet, ils nous parlent de la Suisse qu’ils connaissent bien. Ils se sont connus à Zermatt et adorent les montagnes Suisses. Ils y allaient souvent pour y faire de la peau de phoque et des ascension de sommet de plus de 4’000 dont le Cervin… Ils adorent notamment un petit village, qu’ils disent qu’on ne doit pas connaître. Le village de  » Saas-Almagel « !!! Stupéfaction de François, ce dernier est originaire du village en dessous « Saas-Grund »!!! Les Québécois n’en reviennent pas et nous rigolons tous ensemble…
Une fois vers la rivière, les Québécois nous accompagne pour voir où se trouve cette rivière mais ils y viendront un autre jour. Nos chemins se séparent là, suite à des aurevoirs chaleureux et après que le couple nous ai mis en boite dans une camera. Ils veulent le souvenir des jeunes suisses rencontrés au Costa Rica 😉 Nous profitons à nouveau de l’eau chaude, mais sans bulle cette fois. Il y a pas mal de monde qui profite de cet endroit en plein milieu de la jungle et ou le temps passe vite.

La Fortuna-68 La Fortuna-69

La Fortuna-70
Nous faisons la connaissance de 2 parisiens en vacances. Nous parlons de l’actualité qui est assez chaude ces temps à Paris et profitons des derniers rayons du soleil. Alors que le soir tombe, nous décidons de rentrer car nous pensons faire à nouveau du stop ou prendre un bus local. Une fois sur le parking, les parisiens nous proposent de nous pousser à La Fortuna avec leur voiture de location. Tout c’est vraiment bien goupillé aujourd’hui!!! Une fois en ville, nous faisons les courses pour le soir et ce sera croûtes au fromage, avec supplément jambon pour François! Nous achetons aussi un petit pot de 400gr de glace pour se faire plaisir au dessert et se récompenser de cette journée longue, éprouvante mais gratifiante… Nous rentrons à l’hôtel, Sandra coupe les cheveux de Francois puis nous mangeons avant d’aller en chambre pour savourer la glace devant un film. Soirée peinards dans le lit 😉

La Fortuna-74 La Fortuna-77
La Fortuna-79 La Fortuna-80
La Fortuna-71 La Fortuna-73

La Fortuna-72
Mercredi 2 décembre, Nous nous levons vers 7h et Sandra part courir 40 minutes. Elle a une vue super dégagée sur le volcan Arenal et se régale… Pendant ce temps, François est au lit!!! Nous déjeunons à 8h et allons préparer nos sacs et faire le blog. Nous partons aujourd’hui à 13h pour Alajuela, ville voisine de San José la capitale. Nous nous sommes renseignés vers plusieurs personnes pour le trajet et nous avons le choix de faire un changement dans la ville de Quesada et d’arriver à Alajuela ou d’aller à San José et revenir sur Alajuela. Dans les 2 cas, une fois à Alajuela, nous devrons prendre un bus pour aller dans la banlieue de cette dernière car nous allons faire du couchsurfing. Nous prenons la décision de prendre la première option.

La Fortuna-85 La Fortuna-84
La Fortuna-86 La Fortuna-87

Alajuela/ Volcan Poas

Une fois à la gare routière de la Fortuna, le bus que nous voulons prendre est là, ainsi que celui de San José. On se prépare à embarquer dans le bus, quand François va quand même demander le prix pour San José. La différence des 2 courses et de 60cts de $. Vu que le bus de San José sera plus prêt de notre destination, nous décidons d’embarquer finalement dans ce dernier…. Le bus était prêt à partir mais le chauffeur descend gentiment pour mettre nos bagages en soute. Le trajet est assez long. Après 4h de trajet, on est un peu dans les vapes et François entend « Alajuela » Il va vers le chauffeur qui est descendu pour décharger le bus et se le fait confirmer. Nous sommes bien à Alajuela. Nous rassemblons nos affaires à la hate et alors que le chauffeur se remet au volan, nous lui disons que nous nous arrêtons. Il doit encore une fois descendre spécialement pour nous!!! Personne n’avait pu nous dire que le plus simple pour Alajuela était le bus de San José et qu’il s’arrêtait à Alajuela!!!
Nous voilà au milieu de Alajuela, il est 17h et nous ne savons pas ou nous sommes. Nous savons que nous devons aller dans un village de la banlieue d’Alajuela qui s’appelle « la Guacima » et descendre à l’arrêt de bus du bar « otto’s ». Le village de banlieue s’étend sur une longue partie fine et nous ne savons pas vraiment ou nous devrons descendre du bus, que nous devons déjà trouvé!!! Après avoir demandé à plusieurs personnes, nous arrivons au bon arrêt de bus. Un ticos, nous dit de prendre le bus Guacima abajo (en bas), les 2 premiers qui passent son pleins et nous ne pouvons pas y monter! Après 1h d’attente, voilà enfin le bus pour la Guacima, mais arriba (en haut) cette fois!!! Nous décidons d’y monter et de se rapprocher au moins de notre point de chute. Une fois dans le bus, François va à la pêche aux informations et on est finalement dans le bon bus pour le « bar otto’s ». Comme quoi, nous ne devions pas prendre les 2 autres bus… Nous avons rendez-vous vers 19h au travail de notre hôte, qui travaille à côté du bar otto’s. Il travaille dans un cabinet de dentiste. En fait, c’est son cabinet et il est l’un des dentiste… Nous arrivons à 19h03 devant son cabinet, quelle précision!!! Si on prend tous les changements de décision de dernière minutes et tous les aléa du trajet, on s’en sort super bien.
Notre hôte nous amène chez lui (3minutes de son cabinet) et il s’arrête 15 minutes chez sa maman qui s’est fait opérée il y a 2 jours du genoux. La maison des parents et sur la même parcelle que la sienne. Nous faisons la connaissance des parents et d’une partie des tantes et cousins qui sont présents dans la maison. Nous sommes arrivés en pleine panne de courant et tout est éclairé à la bougie… Après 15 minutes, nous repartons pour arriver chez lui. Nous posons nos gros sacs, papotons de la journée du lendemain et de voyages. Comme la journée a été assez fatiguante, nous ne tardons pas à aller nous doucher et dormir. Nous n’avalons même pas un petit morceau…Alajuela-3

Alajuela-2 Alajuela-1

 

Jeudi 3 décembre. Nous nous levons assez tôt car nous voulons aller voir le volcan Poas. Un des volcan voir le plus visité du Costa Rica. L’accès se fait en voiture et sur place il y a une marche d’approche de 30 minutes, qui peut se faire en chaise roulante… Nous déjeunons et partons à 8h pour retourner sur la ville d’Alajuela. De là, un bus qui part à 9h15 devrait nous y amener. C’est le seul bus de la journée pour y aller! Nous attendons 15 minutes le bus qui passe devant la maison et c’est parti pour Alajuela. Selon le guide de voyage et internet, nous allons devoir changer de station. Nous arrivons à 9h05 au terminus et nous nous dépéchons de rejoindre la station du bus pour le volcan. Elle est à 5 minutes à pied. Arrivés sur place, on nous dit que ce n’est pas la bonne. On nous indique la bonne station et on y va. Nous arrivons dans la station que nous venions de quitter!!! Il est 9h15 ouff. Mais pas de chance, les horaires ont changé et le bus est parti à 9h!!! Nous sommes certainement passé devant en descendant du premier bus, mais nous n’avons rien vu tellement nous étions focalisés sur le changement de station. Un ticos, nous conseille de prendre un taxi et de le rattraper à la prochaine station. Un couple d’allemand se joint à nous dans le taxi et c’est parti pour 2$ par personne. Après 7 minutes, nous rejoignons le bus (nous l’avons vraiment loupé de peu !!!). d’autres touristes on fait la même chose que nous et il y a bien 3 taxis derrière nous. Finalement tout le monde embarque et nous faisons encore 1h de bus debout jusqu’au volcan Poas…Une fois arrivés sur place, il n’y a en fait qu’un tour proposé. Il passe par la lagune et par le cratère avec un lac à l’intérieur. Il fait bien plus frais ici. Nous sommes à 2’600m d’altitude. Nous decidons de faire le tour pour voir en premier la lagune. Nous arrivons et elle couverte d’une brume. On décide d’attendre un moment, de toute façon on a le temps, car le bus retour n’est qu’à 14h30. Peu à peu le vent souffle et le lac finit par se dégager. On a le temps de faire quelques photos et de profiter de ce moment puis on se met en route pour le cratère.

Alajuela-7 Alajuela-8

Alajuela-9

Alajuela-10 Alajuela-32

Alajuela-30

Alajuela-31 Alajuela-11

Alajuela-12

 

Nous arrivons sur le cratère et du souffre se dégage de ce dernier. Un lac d’un bleu-vert et la fumée qui souffle du volcan par moment nous offre un joli spectacle. Il est conseillé de ne rester que 20 minutes sur place, mais nous resterons bien 40 minutes. Nous profitons de faire quelques photos et rencontrant un voyageur français avec qui nous discutons voyage. Nous rentrons en direction du bus, en passant par le musée du site qui est assez sympa à découvrir, malgré sa petite taille.Alajuela-13

Alajuela-14 Alajuela-15
Alajuela-16 Alajuela-33

Alajuela-35

Alajuela-36 Alajuela-37
Alajuela-38 Alajuela-39

Alajuela-34
Une fois la visite terminée, nous avons encore une heure à attendre avant que le bus ne retourne sur Alajuela. Comme nous n’avons pas envie d’attendre une heure, nous nous essayons à faire du stop. Après quelques minutes, nous trouvons enfin quelqu’un qui s’arrête et nous propose de nous prendre. Ils vont en direction de Puntarenas (Ville pour le Ferry ou nous étions il y a quelques jours), mais ne savent pas s’ils vont passer à Alajuela. Nous hésitons un peu, mais nous montons finalement dans la voiture, en se disant que cela nous rapprochera de notre destination. Le trajet se passe super bien. C’est un couple d’anglais qui est deux semaines en vacances sur le Costa Rica. Chose incroyable, les parents de la fille se sont aussi rencontrés à Zermatt (se rappeler que le couple qui nous a pris en stop à la Fortuna, c’était eux aussi rencontrés à Zermatt). À croire que Zermatt est le lieu où Vit cupidon (Avis aux amateurs) 😉
Finalement, après 40 minutes de route, le couple arrive à l’entrée de la ville d’Alajuela. Nous voilà arrivés à bon port! Nous sommes en ville et comme nous avons rendez-vous à 19 heures avec notre hôte, nous décidons de visiter la ville. Le tour de la ville est assez vite fait. Nous en profitons pour faire quelques courses pour le repas du soir et du petit déjeuner. Francois grignote un morceau dans un Soda (resto pas cher). À 18h, nous allons prendre le bus pour retourner chez notre hôte. nous passons à son travail où nous l’ attendons et une fois son travail terminé, nous rentrons tous ensemble chez lui. Nous lui proposons de faire le repas du soir, ce sera spaghettis bolognaise avec une sauce maison. François se met aux fourneaux et nous mangeons vers 21 heures. Une fois le repas terminé, notre hôte nous propose d’aller voir la ville de San José depuis un joli point de vue. Nous acceptons et nous voilà partis pour 20 minutes de voiture. Nous faisons un arrêt dans un supermarché et acheter du chocolat suisse, que nous faisons découvrir à notre hôte. Nous nous remettons en route et nous arrivons au point de vue. La vue est dégagé et nous voyons toute la plaine illuminé de milliers de lumières. Nous restons pendant 30 minutes à regarder la vue et discutons de tout et de rien. Sur le chemin du retour, notre hôte décide de passer par le centre de San-José et de nous montrer la ville. De nuit, avec les illuminations de Noël, c’est très joli. Nous arrivons à la maison, il est déjà plus de minuit. Nous ne tardons pas et nous nous mettons au lit.

Alajuela-17 Alajuela-18
Alajuela-19 Alajuela-20
Alajuela-21 Alajuela-22
Alajuela-23 Alajuela-46

Alajuela-45

Alajuela-24 Alajuela-25

Alajuela-26
Vendredi 4 décembre, nous avons demandé à notre hôte si nous pouvions rester un jour de plus. Ce dernier a très gentiment accepté et nous a même proposé de rester plus longtemps. Nous nous réveillons quand même à 7h du matin, car la femme de ménage vient nettoyer la maison. Vers 10 heures, nous profitons du soleil et faisons un bon petit brunch sur la terrasse avec la piscine. Aujourd’hui tout est permis, car nous fêtons nos 14 mois. Nous passons la journée entière à rédiger le blog, lire un bouquin sur le Panama et planifier la suite du voyage. Ce sera une vraie journée farniente au bord de la piscine. Notre hôte rentre vers 19 heures à la maison, mais il a un rendez-vous galant et repart aussitôt. Juste le temps de parler de notre départ du lendemain, de son futur voyage en Europe et notamment en Suisse. Une fois qu’il est parti, nous voilà en tête-à-tête pour notre dernier souper ici. Nous passons la soirée tranquille et ne tarderont pas pour aller au lit.

Alajuela-40 Alajuela-42
Alajuela-41 Alajuela-44
Alajuela-27 Alajuela-28

 

Samedi 5 décembre, nous nous levons pour dire au revoir à notre hôte qui part travailler et finissons de préparer nos sacs. Vers 13 heures, nous partons en direction de Saint José en bus, à fin de prendre un autre bus en direction de dominical.

Alajuela-29

 

Coups de coeur:
Sandra: La belle vue ensoleillée et dégagée du volcan Arenal.
François: Avoir rencontré et avoir passé quelques jours chez un Ticos. Pura Vida

Coups de gueule:
Sandra: Le volcan Poas trop touristique.
François: Le problème d’avoir les bons horaires de bus et les bons lieux de départs ou d’arrivées.

Un petit plaisir!!!

Pour les personnes qui seraient tristes de ne pas pouvoir nous offrir un petit cadeau d’anniversaire (26 Janvier pour Sandra et 20 novembre pour François) ou de Noël. Vous pouvez sans autre envoyer un petit paquet chez le papa de Sandra au Chili. On y sera dès fin décembre et on devrait y rester jusqu’à fin février environ. Voici l’adresse:

Dobeli Olivier
Pour Sandra Dobeli ou François Sanga Ou les 2 😉
Avenida Alemana 358
VIII Région   (8 en chiffre romain)
4440000 Los Angeles, Chile

Sandra: Elle voudrait bien des branches de chocolat ou toute sorte de chocolat au lait, japonais, noisettes… P.S. de François, pas de Nutella SVP 😉

François: Il se laissera surprendre par tout ce que vous imaginerez…

Des personnes nous ont demandé, si elles pouvaient nous envoyer de l’argent au lieu de faire un colis (paquet pour les Suisses) de noël/anniversaires.
Ayant un compte commun, vous pouvez le faire sur le compte au nom:
François Sanga
ccp 17-568379-9
bd de Grancy 12

Un grand MERCI à vous. Bisous

Laisser un commentaire

Champs Requis *.