Sanga et Dobeli Autour du Monde

Suivez-nous autour du monde et rejoignez nous!!!

Dominical et Quepos

| 5 commentaires

Costa Rica

Samedi 5 décembre 2015, nous nous levons pour dire au revoir à notre hôte de « La Guacima » dans la région d’Alajuela. Il part travailler et nous finissons de préparer nos sacs. Vers 13 heures, nous partons pour rejoindre San José en bus, afin d’en prendre un autre en direction de Dominical. Arrivés à la première station, voilà que nous loupons déjà le premier bus. Nous devons attendre 30 minutes le prochain. Une fois dans celui qui nous mène à San José, François demande au chauffeur « quel est le nom de la station pour aller en direction de Dominical? ». Ce dernier n’en a aucune idée!!! Nous ouvrons notre guide de voyage et trouvons l’information. Nous demandons donc au chauffeur où se trouve la station et il nous dit qu’il nous dira quand descendre.

Dominical

Nous arrivons au centre de San José et subitement le chauffeur nous dit de descendre. Ni une ni deux, nous prenons nos affaires et sortons du bus. Nous nous retrouvons en pleine rue, avec du monde tout autour de nous. Nous ne savons pas où nous sommes, ni où nous devons aller. François demande à quelques personnes où se trouve la station, dont notamment à des policiers et nous y arrivons. La station est en plein milieu d’un marché! Nous trouvons le guichet, demandons des billets pour Dominical et on nous répond que ce n’est pas la bonne station!!! Nous devons changer de lieu et c’est vraiment loin pour y aller à pied. Nous sautons dans un taxi qui prend un itinéraire à rallonge et nous y arrivons tant bien que mal. Nous allons au guichet, nous demandons deux billets pour Dominical et cette fois c’est bon… Nous devons attendre une heure avant que le bus ne parte. Selon notre guide de voyage, nous devrions mettre 7h30 pour arriver à destination. Un long voyage est devant nous! Nous montons dans le bus, prenons nos aises et c’est parti pour la journée, il est 15 heures.

Dominical-2 Dominical-3
Dominical-4 Dominical-5

 

Comme à son habitude, le bus fait des stops tous les 500m pour faire monter du monde. Ça va être long! Après trois heures de route, le bus s’arrête dans un restaurant et cela nous permet d’aller faire une pause pipi (très importante pour Sandra)… Nous remontons dans le bus et c’est reparti pour environ 4 heures. Une heure plus tard, nous arrivons à la ville de Quepos. Il doit nous rester encore plus de 3h de trajet. Après 30 minutes de route, François trouve bizarre qu’on aie déjà passé Quepos, alors que cette ville n’est pas très loin de Dominical! Il regarde la carte sur son téléphone et dit à Sandra que nous devrions arriver d’ici 20 minutes! 10 minutes plus tard, le bus s’arrête comme à son habitude et en repartant, le chauffeur dit « Dominical ». Nous nous demandons si c’était déjà notre arrêt ou si c’est le prochain! François va demander au chauffeur si c’était Dominical et ce dernier lui dit que oui. François lui dit que nous voulons descendre ici, du coup le bus s’arrête sur le champ et le chauffeur est un peu grognon! Nous sortons bien 600m mètres après l’arrêt plus ou moins officiel et nous nous retrouvons en pleine nuit au milieu de nulle part. Nous trouvons un chemin qui devrait nous amener à dominical et certains hébergements devraient se trouver sur cette route. Après 300M sur le chemin, nous arrivons à la hauteur d’un hôtel et nous demandons les prix. Il paraît super bien, mais beaucoup trop cher pour notre petit  budget (90 US$ la nuit)! Nous demandons quelques adresses pour routard et le patron italien nous en donnent. Nous continuons sur la route et arrivons à une auberge. Nous demandons à voir les chambres, connaître les prix et cela nous convient. Surtout qu’il est déjà plus de 21 heure et que nous n’avons pas envie de chercher encore des heures. Nous ne tardons pas trop dans la chambre et partons explorer la plage et le centre du village. C’est un petit village en bord de mer, avec deux rues plus ou moins principales et quelques unes transversales. Toutes les rues sont en terre, sauf le bord de mer (aussi appelé le malecón) qui lui est en train d’être pavé. Nous faisons le tour de la ville en 20 minutes et rentrons à l’auberge pour grignoter sur le pouce et se mettre au lit.

Dominical-6

Dominical-37 Dominical-38

 

Le lendemain 6 décembre, nous nous réveillons, prenons le petit déjeuner et partons à la plage. On se baigne, on bronze, on lit et vers 14h nous rentrons à l’auberge pour manger.

Dominical-10 Dominical-12
Dominical-9 Dominical-11

 

Nous faisons un petit tour dans le village, l’ambiance y est calme. C’est une bon spot pour surfer et se reposer.

Dominical-13 Dominical-14
Dominical-15 Dominical-16

 

Après cela, nous allons sur la plage pour voir le coucher de soleil. Nous rentrons à l’hôtel, prenons une bonne douche et faisons le blog. Après un petit repas nous nous couchons.

Dominical-17 Dominical-19
Dominical-25 Dominical-28
Dominical-29 Dominical-31
Dominical-32 Dominical-21
Dominical-33 Dominical-34

Dominical-35

 

Le lendemain, le 7 décembre 2015, nous demandons à pouvoir faire le check-out un peu plus tard. On nous accorde 12h30 au lieu de 12h! On part donc à la plage le matin et rentrons pour nous doucher avant de rendre la chambre. L’après midi, nous faisons le blog en attendant 16h, l’heure à laquelle notre hôte de Quepos vient nous chercher.

Dominical-36 Dominical-40
Dominical-39 Dominical-18
Dominical-7 Dominical-8
Dominical-30 Dominical-22

Quepos/ Manuel Antonio

16h30, notre hôte arrive à Dominical et nous amène chez lui. Nous déposons nos affaires dans le salon, qui sera notre chambre et nous partons faire un tour à Manuel Antonio. C’est là que se trouve le parc national du même nom. La ville et le parc sont en bord de mer. Durant le trajet, nous avons le droit à de belles couleurs, dues au coucher de soleil. Une fois sur place, c’est presque la nuit noir, mais la vue sur la mer depuis la plage est superbe. Nous faisons le tour du village et repérons l’entrée du parc pour le lendemain. En chemin, nous rencontrons une famille de petits singes. Ils ont l’habitude de vivre dans le parc, mais une fois celui-ci fermé, ils viennent au centre du village pour la nourriture. Ils sont vraiment habitués, voir même dépendants des touristes!!!
Nous retournons sur Quepos et faisons quelques achats pour le soir même. Notre hôte nous propose de nous faire à manger. Nous sommes les premiers couchsurfers qu’il reçoit! Une fois chez lui, il nous cuisine un super saumon, accompagné d’une salade composée. Nous nous régalons et nous couchons vers 23h.

Quepos-2 Quepos-3

Quepos-4

 

Mardi 8 décembre 2015, nous nous réveillons à 6h30 car notre hôte part travailler. Nous restons un peu chez lui et nous déjeunons. Vers 9h30, nous partons pour la station de bus ou nous devons prendre une navette pour Manuel Antonio. Quand nous arrivons à la station, nous voyons un bus qui part. Nous nous regardons et nous sommes sûrs que c’est le notre! Nous demandons à une personne qui passe et elle nous désigne effectivement ce bus! Nous courons après, Francois le siffle. Par chance, le bus doit prendre un virage et il est obligé de ralentir! Nous arrivons à le dépasser en courant et nous pouvons y monter… 30 minutes plus tard, nous arrivons à Manuel Antonio et nous nous dirigeons vers l’entrée du parc. Nous payons l’entrée de 16$ et y entrons.

Quepos-23

 

A l’entrée, nos sacs sont fouillés, car nous ne pouvons pas prendre de nourriture à l’intérieur du parc! Les animaux vont jusqu’à ouvrir ou disons déchiqueter les sacs pour trouver la nourriture. Nous y entrons tout de même avec une pomme, une banane et un sachet avec un bout de pain… Lors des premiers mètres dans le parc, nous y croisons beaucoup de guides avec des télescopes proposant leurs services. Environ 25$ par personne, soit beaucoup trop cher pour notre budget!!! Nous faisons le premier kilomètre et croisons beaucoup de groupes avec des guides. Ils leurs montrent beaucoup de choses et nous nous y joignons discrètement. Les guides utilisent leurs jumelles sur trépieds et les smartphones des clients pour faire des photos! Style « je les ai vu de super proche!!! » Mais ou va t-on?!?
Au début, nous ne voyons absolument rien! Nous demandons à certains touristes et finalement nous apercevons « LA » sauterelle.  Elle est tellement bien cachée et tellement proche du chemin, que nous regardions trop loin dans les buissons, en pensant que les guides montraient des gros animaux!!! Nous quittons les petits groupes, pour emprunter un sentier qui devrait nous amener à la chute d’eau du parc. Nous marchons bien 20 minutes avec une humidité ambiante et arrivons vers un petit ruisseau ou la chute est vraiment minuscule! Eh oui, nous sommes au début de la saison sèche… Nous sommes un peu déçus de ce que nous voyons jusqu’à présent.

Quepos-5 Quepos-6
Quepos-7 quepos1.1
Quepos-1 Quepos-41
Quepos-40 Quepos-39
Quepos-20 Quepos-15
Quepos-10 Quepos-18

 

Nous retournons sur nos pas, pour continuer la visite et tombons sur un groupe de photographes amateurs subjugués par un petit lézard (Nous étions tellement habitués aux gros lézards vus durant notre voyage, que nous n’avions même pas fait attention au petit qui se trouvait là!). Nous les contournons et continuons en direction des plages.  Nous y voyons enfin des animaux de bonnes tailles encore jamais croisés. Soit nos premiers paresseux… Nous apercevons aussi plein de petits singes, qui viennent vraiment proche pour la nourriture. Ainsi que des espèces de ratons laveurs, qui viennent aussi très proches et sont même agressifs. Nous voyons un touriste se faire attaquer, car il avait de la nourriture dans un sac plastique. Le raton laveur s’est agrippé au sac, mais il a finit par faire un vol plané, car le touriste, par crainte, à balancer son sac dans tous les sens… Nous continuons notre visite en prenant des sentiers beaucoup moins empruntés et tombons nez à nez avec des animaux bizarres. Dont notamment un espèce de lapin-écureuil-souris, (nous ne serons pas exactement ce que c’est!)

Quepos-8 Quepos-12
Quepos-14 Quepos-11
Quepos-38 Quepos-17
Quepos-21 Quepos-16

 

Nous visitons encore quelques points de vue et vers 14h, nous nous posons finalement sur l’une des plages du parc. Nous mangeons notre pomme et notre banane et quand nous sortons le bout de pain que nous avons, 4 à 6 ratons laveurs accourent vers nous!!! Nous les effrayons un peu et ils nous laissent tranquille. Nous restons sur la plage jusqu’à la fermeture à 16h30. Au final, nous avons quand même apprécié le cadre et le fait de pouvoir admirer nos premiers paresseux ainsi que d’autres animaux Cependant, le parc est vraiment connu, ce qui engendre beaucoup de monde et enlève le côté sauvage… Comme certains disent  » C’est le Disneyland des parcs du Costa Rica »

Quepos-29

Quepos-27 Quepos-28
Quepos-30 Quepos-31

Quepos-25

Quepos-34 Quepos-35
Quepos-22 Quepos-24
Quepos-26 Quepos-37
Quepos-42 Quepos-43
Quepos-44 Quepos-45
Quepos-46 Quepos-51

 

Une fois en dehors du parc, nous décidons de profiter des derniers rayons du soleil depuis la plage de Manuel Antonio. Nous y restons jusqu’à 19h, mais le ciel est assez couvert. Nous prenons le bus retour pour Quepos et faisons quelques achats pour le souper. Ce soir, c’est nous qui cuisinons. Nous rentrons et une fois notre hôte de retour, nous nous mettons à table. Nous lui demandons de pouvoir rester un jour de plus et de pouvoir profiter une dernière fois des plages qui sont vraiment magnifiques sur cette côte. Elles sont d’un sable jaune superbe… Il accepte notre demande avec plaisir. Sur ce, nous nous mettons au lit.

Quepos-49 Quepos-56
Quepos-53 Quepos-47
Quepos-48 Quepos-58
Quepos-54 Quepos-55
Quepos-60 Quepos-61

 

Mercredi 9 décembre. Nous n’entendons pas notre hôte partir à 6h30 car nous avions mit nos boules-quies avant de nous endormir. Nous dormons jusqu’à 9h et nous nous faisons un petit déjeuner de roi. De délicieuses crêpes faites avec les moyens du bord, mais qui seront délicieuses après quelques essais… Nous partons vers 13h, pour reprendre le bus pour Manuel Antonio et pour profiter d’un après-midi plage.

Quepos-83 Quepos-84
Quepos-62 Quepos-63
Quepos-64 Quepos-65

 

Une fois sur la plage, nous négocions des chaises longues, car Sandra a un peu mal au dos suite à nos nuits sur un matelas gonflable. En plus, il faut bien se faire plaisir de temps à autres. On négocie à un bon prix pour des touristes, mais toujours plus cher par rapport à ce que paient les locaux. Nous passons un délicieux après-midi sur nos chaises longues, à nous baigner, lire et se reposer. PURA VIDA!!!!

Quepos-66 Quepos-67
Quepos-68 Quepos-69
Quepos-70 Quepos-72
Quepos-71 Quepos-73
Quepos-76 Quepos-78
Quepos-77 Quepos-79
Quepos-80 Quepos-81
Quepos-86 Quepos-85

Quepos-87

 

Nous rentrons vers 18h et attendons notre hôte chez lui. Il arrive vers 21h et nous l’invitons à manger dehors. Nous prenons un ceviche de crevettes en entrée et chacun prend un poissons pour la suite. Nous rentrons vers 23h et nous mettons directement au lit. Demain, nous avons une grande journée de transport en perpective. Nous voulons passer du côté Pacifique à la mer des Caraïbes (côté Atlantique)… Le départ est prévu avec le bus de 6h du matin, direct pour San José.

Quepos-88

Quepos-89 Quepos-82

 

Coups de coeur:
Sandra: Avoir vu nos premiers paresseux et qui plus est, se sont déplacés pendant que nous étions là 😉
François: La plage de Manuel Antonio, avec notre après midi sur les transats 😉

Coups de gueule:
Sandra: Aucun 😉
François: Le chauffeur qui nous à amener à Dominical qui me dit que je devais lui dire quand je voulais descendre alors que nous ne connaissons pas le pays et qu’il savait où nous allions!!!

 

 

5 Commentaires

  1. Ping : Périple en Amérique centrale |

Laisser un commentaire

Champs Requis *.