Sanga et Dobeli Autour du Monde

Suivez-nous autour du monde et rejoignez nous!!!

Bocas del Toro

| 0 Commentaires

Panama

Bocas del Toro

Samedi 12 décembre 2015, nous nous levons vers 8h à Puerto Viejo au Costa Rica. Nous déjeunons et faisons nos sacs. Nous croisons ceux qui ont prit l’option organisée du passage de frontière et transport jusqu’à Bocas. Soit 25$, pour un bus qui passe la frontière, poursuit jusqu’à l’embarcadère et le bateau pour Bocas del toro, car c’est une île. Nous décidons de le faire par nous même et partons pour la station de bus vers 10h45. Nous devons attendre le bus de 11h30 qui va nous amener jusqu’à la frontière. Une fois arrivés, nous devons payer une taxe de sortie de 8$! Suite à ça, nous nous dirigeons en direction de l’immigration et là il y a une queue de 50 personnes environ, il est 12h30. Nous re-croisons ceux qui sont partis avec le pack organisé et on se dit que ça va être long vu qu’ils étaient partis il y a environ 3h de Puerto Viejo! Nous nous enfilons dans la file d’attente et patientons. Après 15 minutes, nous avons avancé seulement de quelques centimètres. On piétine sur place, cela s’annonce vraiment très long!!! Nous rencontrons 2 Françaises qui sont établies au Costa Rica depuis plusieurs années. Elles se font un petit weekend prolongé sur Bocas del Toro, car l’une d’elle doit refaire son visa. Nous sympathisons et papotons et ça fait passer le temps. François passe vers les douaniers pour demander les papiers que nous devons remplir. Quitte à attendre, autant les remplir. Vers 14h, l’un des douaniers quitte son poste, pour certainement aller manger et n’est pas remplacé. On attend en plein soleil et cela est vraiment pénible!

Bocas del toro-1 Bocas2.2

 

Finalement, vers 15h30, nous arrivons vers les douaniers. Nous avons remarqué que certaines personnes avaient des passes droit, en glissant un petit billet au garde de sécurité. Garde de sécurité qui ne sert à rien, car quand une personne lui dit qu’elle se fait dépasser, il répond que ce n’est pas son problème! Alors à quoi sert-il ?!? Bref, on se fait tamponner nos passeports et nous nous dépêchons de passer un pont qui nous mène à la frontière du Panama. Nous en profitons aussi pour mettre nos téléphone à l’heure, car il y a 1 heure de différence entre le Panama et le Costa Rica (14h30 au lieu de 15h30). Enfin le soleil se couchera un peu plus tard…

Bocas del toro-4 Bocas del toro-2

 

Bocas del toro-3
Nous n’avons même pas encore passé la frontière, qu’on nous propose des transports pour Almirante à 10$ (embarcadère pour Bocas). Vu qu’il est déjà gentiment 15h et que le dernier bateau pour Bocas est normalement vers 17h, nous devrons surement prendre ce moyen de transport. Avant ça, nous devons encore passer par la frontière Panaméenne et attendre dans la file d’attente!!! Alors que nous attendons, plusieurs Panaméens nous disent que nous devons avoir une preuve de sortie de leur territoire. Nous n’avons pas encore acheté les billets d’avion pour le Chili et on se demande comment on va faire. Les françaises rencontrées dans la première file d’attente sont juste derrière nous. L’une des Française nous propose un billet de bus pour retourner sur San José (Capital du Costa Rica). Le billet est au départ du Costa Rica et non du Panama! Nous décidons finalement de la jouer réglo et de dire la vérité si on nous le demande. Arrive notre tour et nous passons ensemble vers le douanier. Cela se passe super bien, on ne nous demande pas de billet de retour et nous passons sans problème. Les 2 françaises passent séparément. L’une passe sans problème, mais l’autre à quelques souci avec son douanier. Elle est obligée de sortir un billet d’avion, qu’elle avait pour rentrer en France dans quelques mois. Même son billet de bus pour San José n’a pas fonctionné!!! Il faut dire qu’elle est la seule a être tombée sur une douanière et non un douanier! A croire que les hommes aux frontières sont plus sympa. Nous le saurons pour la suite 😉

Bocas del toro-5

 

On se retrouve toute la petite bande et il est déjà plus de 16h! Nous devons encore payer une taxe au Panama. Sandra prend les passeports et va pour la payer avec l’une des Française. Pendant ce temps, François et la seconde Française font charger les sacs sur le bus à 10$ par personne. Nous activons le chauffeur, pour ne pas louper le bateau. Sandra et son acolyte reviennent. Nous attendons un peu dehors et nous essayons de demander le prix à un taxi. On nous empêche de le faire et nous embarquons dans le minibus. Le chauffeur dit que nous attendons encore quelques touristes et qu’il n y a pas de problème pour le bateau. Nous attendons 10, puis 15 minutes et ça commence à être la goûte d’eau qui fait déborder le vase. Pourquoi ne pas vouloir qu’on demande à un taxi!!! François et l’une des Française commence à hausser le ton avec le chauffeur, qui monte gentiment les tours et nous raconte des bobards. Il est tombé sur les mauvaises Françaises, car elles vivent au Costa Rica. De ce fait, elles savent très bien comment ça se passe et maitrise l’espagnol. Les derniers touristes embarquent, il essaye même de faire rentrer 1 personne de plus que de sièges!!! Nous partons il est 16h30! nous sommes 11 à bord! 110$ pour un trajet d’1h en minibus, c’est bien payé… Nous apprendrons par la suite, qu’on aurait payé moins cher un taxi à 4, ou qu’on aurait pu payer le taxi jusqu’à la ville voisine et prendre un bus.

Bocas del toro-6

 

Après un trajet d’une petite heure, car le chauffeur conduit comme Schumacher, nous arrivons à l’embarcadère. Nos sacs sont tout dessous, donc nous sommes les derniers à sortir. Pas de place dans le bateau pour nous et un autres couple d’espagnol!!! Les Françaises ont pu embarquer donc nos chemins se séparent là. Comme nous ne voulons pas encore attendre, nous partons à la recherche d’un autre bateau. On nous dit qu’il y en a pas et que c’est plus cher! Il y en a pas ou c’est plus cher?!? Avec leur bateau, c est 6$ l’aller et 5$ le retour…Nous trouvons avec l’autre couple une autre compagnie, qui est l’officielle et les prix sont de 6$ aller et 6$ retour… Nous décidons de partir avec cette dernière et d’arrêter avec les attrapes touristes. Nous ne savons même pas ou ils auraient pu nous débarquer et quand auraient été les horaires de retours!!! La compagnie officielle et quand même plus sûre..

Bocas del toro-9 Bocas del toro-11
Bocas del toro-10 Bocas del toro-7
Bocas del toro-8 Bocas del toro-12

Bocas del toro-13

 

Après 40 minutes de navigation sur une mer turquoise, nous arrivons à Bocas del Toro. C’est un petit village très sympathique avec des maisons sur pilotis en style Louisiane. Nous n’avons pas d’auberge. En débarquant, nous voyons l’annonce pour une auberge avec petit déjeuner à 30$. Nous nous dirigeons vers cette dernière et Sandra fait encore le tour de quelques auberges. Mais rien de mieux… Vient le moment de négocier et Sandra est très douée pour faire ça, au contraire de François. Elle arrive à négocier 3 nuits pour 23$ avec le petit déjeuner!!! Comme quoi il faut essayer.

Bocas del toro-77

Bocas del toro-17 Bocas del toro-18

 

Nous prenons nos quartiers et sortons pour faire le tour de la petite ville. Elle s’articule sur 3 à 4 rues dans sa longueur et 5 ou 6 dans la largeur. Nous en profitons pour faire le tour des agences qui proposent des tours, ainsi que les clubs de plongée pour François. Nous faisons les courses et achetons aussi un bidon d’eau de 18 litres style fontaine à eau. Dans les endroits ou nous restons plus de 3 jours et ou l’eau n’est pas potable, nous avons prit l’habitude d’acheter ces gros bidons. C’est un peu plus compliqué pour remplir nos petites bouteilles, mais au final l’économie est assez importante! Nous rentrons chargé et nous nous faisons à manger. Nous demandons aussi les prix des excursions à notre auberge et les prix sont corrects. Nous réservons avec eux pour le lendemain matin. 25$ tout inclus, pour aller voir des dauphins, faire du snorkeling, l’arrêt obligé dans un restaurant et quelques heures sur l’ile paradisiaque de Zapatilla. Les Françaises nous avaient conseillé d’y aller, car c’est super joli. Certaines agences nous proposaient le tour à 35$ plus 10$ pour une entrée de parc national! Ensuite il faisait semblant de faire un gros rabais à 20$ mais il restait a payer l’entrée du parc, qui en fait n’existe pas! Des sacrés margoulins… Nous allons nous coucher vers 23h et ils commencent à pleuvoir L’orage continuera pendant toute la nuit.

Bocas del toro-14 Bocas del toro-15

Bocas del toro-16

 

Nous nous réveillons le dimanche 13 décembre, alors qu’il pleut toujours. Nous descendons déjeuner à 8h. Le tour prévu commence à 9h30. Au vu de la pluie, nous demandons à le reporter, car selon la météo, cela va durer jusqu’à environ 14h. Nous voilà sur l’île, sans plans précis, mais avec pas mal de retard sur le blog. C’est une très bonne occasion pour avancer un peu. Nous faisons le blog jusqu’à 13-14h et une éclaircie pointe le bout de son nez. Nous décidons de partir se balader et de nous éloigner du centre ville, pour voir les faces cachées cette île. Nous voyons une petite plage et il commence à faire bien chaud. Ni une ni deux, nous rentrons vite nous mettre en maillots de bains et allons à la plage de l’île. Il nous faut marcher bien 20 minutes pour y arriver et le temps est toujours ensoleillé. Il y a quelques personnes sur la plage qui ont du penser comme nous…

Bocas del toro-19 Bocas del toro-20
Bocas del toro-21 Bocas del toro-23
Bocas del toro-22 Bocas del toro-24
Bocas del toro-25 Bocas del toro-26
Bocas del toro-29 Bocas del toro-75

 

Il est déjà plus de 18h et le soleil va bientôt se coucher (18h30), nous profitons des dernières lueurs et rentrons à l’auberge. François se renseigne auprès du gérant pour faire de la plongée. Sandra se renseigne aussi pour un cours de yoga sur l’île. Nous faisons un petit tour du centre et rentrons pour manger, se prélasser et aller au dodo.

Bocas del toro-27 Bocas del toro-28

 

Lundi 14 décembre, nous nous levons comme hier et cette fois c’est le grand soleil. Un couple d’Australiens a aussi réservé le tour. Après le petit déjeuner, nous partons tous ensemble. Nous prenons assez d’eau et de quoi grignoter durant la journée. Nous attendons bien 1h dans l’embarcadère, mais nous ne saurons jamais pourquoi. Nous partons finalement à 6 plus le capitaine du bateau, car 2 allemands se sont joint à nous. Première destination les dauphins. Nous ne sommes pas très friands de ces tours organisés et cela se confirme tout de suite. Arrivés sur la baie aux Dauphins, il y a déjà 5 barques comme la notre, qui attendent pour voir les dauphins. 2 autres arriveront encore par la suite! Malheureusement, il n’y a pas beaucoup de dauphins. Seulement 2 sont présents et ils ont plus envie de nous fuir. Sandra, avait eu la chance d’en voir quelqu’uns lors de notre arrivée en bateau sur l’île, il y a 2 jours. Autant dire que c’était plus sympa de les voir à ce moment là! De plus, notre capitaine semble être le mécano du coin et quelques bateaux viennent vers lui pour se faire changer leurs hélices!!!

Bocas del toro-30 Bocas del toro-32
Bocas del toro-31 Bocas del toro-33
Bocas del toro-38 Bocas del toro-39

Bocas del toro-40

 

Après 30 minutes sur le site, nous partons en direction du restaurant (déjà). Tout le monde sur le bateau a prit de quoi manger, alors, seul le capitaine mange un petit quelque chose. Les prix sont vraiment élevés. Le gérant de l’auberge nous avait conseillé de prendre un pique-nique…

Bocas del toro-34 Bocas del toro-35
Bocas del toro-36 Bocas del toro-37
Bocas del toro-41 Bocas del toro-43
Bocas del toro-50 Bocas del toro-49

Bocas del toro-44

 

Après 40 minutes sur place, nous repartons sur le lieu du snorkeling qui est situé à quelques centaines de mètres du restaurant. Nous embarquons avec nous le second du capitaine (un enfant de 13ans) et continuons l’aventure à 8. Nous restons sur le site de plongée bien 40 minutes. Les fonds ne sont pas incroyable, mais il y a quand même quelques jolis poissons, de jolis coraux et des méduses (hantise de Sandra). Si on s’échappe un peu de la zone rempli des touristes, nous voyons aussi quelques jolis bancs de poissons.

Bocas del toro-53

Bocas del toro-42 Bocas del toro-46
Bocas del toro-47 Bocas del toro-48
Bocas del toro-51 Bocas del toro-52


Une fois le snorkeling fini, direction la fameuse île de Zapatilla. Nous naviguons bien encore 30 minutes en haute mer, avec de grosses vagues. Nous voilà enfin à l’île de Zapatilla. Le capitaine nous dit qu’on peut faire facilement faire le tour à pied en 30 minutes. Nous débarquons sur l’île, alors qu’il y a déjà plusieurs bateaux sur le site. Le capitaine nous propose de repartir à 15h30 ou 16h30. Nous choisissons 16h30 pour profiter de la plage et de l’île. Soit environ 3h de temps. Une fois sur l’île, nous décidons de trouver un petit coin pour pique-niquer. Nous passons à la plage principale, qui est sur-occupée. Nous continuons et arrivons à un endroit sympa, où un petit groupe est en train de partir. Une fois la place libérée, nous nous y installons et trouvons même une caisse en plastique pour se faire une petite table. Nous voilà seuls au bord de mer pour manger, sans touriste autour de nous. 

Bocas del toro-54 Bocas del toro-55
Bocas del toro-58 Bocas del toro-59
Bocas del toro-56 Bocas del toro-57

 

Après avoir mangé notre petit pique-nique, nous décidons de faire le tour de l’île, avant de bronzer et se baigner sur la plage principale. Le tour de l’île est bien plus compliqué que ce qu’on nous a dit. Nous devons nous faufiler entre les arbres, passer un peu dans la jungle et cela prend bien 1h!

Bocas del toro-60 Bocas del toro-61
Bocas del toro-65 Bocas del toro-69
Bocas del toro-69 Bocas del toro-66
Bocas del toro-67 Bocas del toro-64
Bocas del toro-70 Bocas del toro-62

 

Il nous reste encore bien 1h30 pour profiter de la plage et de la mer. Il ne reste que 2 ou 3 barques sur place, car toutes les autres sont déjà rentrées. A peine nous posons nos linges sur le sable, que le second du capitaine vient nous dire que nous allons partir!!! Il n’est même pas encore 15h30, qu’il veut qu’on parte! Tous ces copains capitaines sont déjà partis et il ne veut pas rester là tout seul! Nous refusons et restons encore sur place. Le jeune part à le recherche du couple Australien mais ne les retrouve pas. Nous nous baignons et profitons du soleil. Vers 15h30, le capitaine accoste sur l’île et nous force presque à monter sur le bateau! Nous sommes les derniers sur l’île, mais ce n’est pas une raison…

Bocas del toro-63 Bocas del toro-68
Bocas del toro-71 Bocas del toro-72
Bocas del toro-73 Bocas del toro-74

 

Nous faisons le chemin inverse. Nous nous arrêtons pour faire le plein dans une petite cahutte en bois, ainsi qu’un second stop dans le restaurant de tout à l’heure. Le stop est prévu de 10 minutes, mais il se transforme en 1h facilement. Comme si nous n’aurions pas pus passer ce temps sur l’île! Nous allons avec masques et tubas nager avec les poissons et nous nous posons sur le ponton en attendant le départ. Nous arrivons finalement vers 18h à Bocas. Une fois à l’auberge, on se renseigne sur les moyens de transport et le temps pour se rendre à Boquete notre prochaine étape. C est un village en hauteur sur l’ouest du panama, avec le plus haut sommet du panama, qui se trouve être également un volcan. Le volcan Barù, que nous avons l’intention de gravir 😉 Le trajet est d’environ 6h, avec le bateau pour Almirante, le bus pour David et un autre pour Boquete. Nous aurons juste le temps pour que François fasse la plongée le matin, ainsi que Sandra son cours de Yoga. Nous demandons à faire le check-out au retour de la plongée de François et cela ne pose pas de problème. Nous prenons notre douche, mangeons et allons nous coucher.

Bocas del toro-76 Bocas del toro-78

 

Mardi 15 décembre 2015. Nous nous réveillons pour aller déjeuner avant de partir respectivement pour le cours de yoga et la plongée vers les 9h.

Sandra: Je vais à mon cours de Yoga. Etirements, gainage, assouplissements, détente ça fait du bien! Après mon cours, vers 10h 30, je retourne à l’auberge. Je croise le gérant qui me demande à quelle heure rentre François? Quand je lui dit vers 13h, il grimace un peu! Je prends ma douche, fait un skype avec ma maman et prépare nos affaires en attendant le retour de mon homme vers 12h15.

Bocas del toro-79 Bocas del toro-80

 

François: J’arrive à 8h55 devant le club de plongée qui est encore fermé. Un couple accompagné de 2 enfants arrivent juste derrière moi et à 9h le club ouvre. Le couple avec les enfants suivent des cours, donc je serais seul à plonger. On me donne le matériel et me voilà prêt à 9h10 à attendre. Attendre que le moniteur de plongée arrive, c’est vrai que c’est mieux de plonger à deux!!! A 9h30, le voilà qui arrive. Il prépare ses affaires et nous chargeons tout sur le bateau. Nous attendons encore sa sœur, qui sera sur le bateau quand on plonge. Pendant que nous attendons, le moniteur va bidouiller le monteur du bateau! Finalement, nous partons il est déjà 10h. Nous faisons 30 mètres et le moteur s’arrête. Il rallume le moteur et après 30 mètres, de nouveau, il s’arrête! C’est pas gagné! Il ouvre le capot du moteur, le bidouille encore, fait quelques appels et finalement nous allons sur l’île d’en face de Bocas, pour changer de bateau. Nous prenons le bateau de son oncle. J’aurais connu presque toute la famille! Le second bateau va beaucoup mieux, c’est parti pour le premier site de plongée. J’avais demandé à faire une épave, car j’avais lu qu’il y en avait une de sympa dans le coin. On plonge en effet sur une épave qui a été coulée exprès pour les plongeurs. C’est un petit bateau qui transportait des voitures. Le tour est vite fait et nous explorons les alentours. La profondeur n’excède pas 17m et nous plongeons pendant plus de 50 minutes. J’y vois mon premier Hippocampe, ma première pieuvre et mes premiers calamars… Ce fut une plongée super sympa même si les fonds ne sont pas incroyable. La 2ème plongée est aussi sur le site d’une épave qui a été coulée. Cette fois, c’est un Catamaran. Il est grand et nous pouvons même aller explorer l’intérieur. Il n’y a pas beaucoup de plongeur actuellement, car nous sommes encore un peu avant la haute saison. On plonge pendant 40 minutes et il est déjà temps de rentrer sur Bocas. Nous arrivons au port, il est 12h. Je vais à l’auberge ou je retrouve Sandra.

Bocas del toro-82 Bocas del toro-81

Bocas del toro-83

 

Nous voilà sous le même toit, François prend vite une douche et Sandra fini de ranger le sac. Nous bouclons toutes nos affaires et vers 13h, nous nous préparons pour partir pour l’embarcadère. A la réception de notre hôtel, il y a une dame âgée qui doit être la mère du gérant. Cette dernière demande à François combien nous avons payé. François aperçoit que c’est marqué 60$ dans le registre au lieu des 70$. Ça sent un peu le roussit! Le gérant étant là, il dit que tout est ok et que nous pouvons partir. Nous ne cherchons pas à comprendre et partons pour prendre le bateau. Une fois sur place, nous devons attendre 20 minutes le prochain bateau. Au moment de monter, nous re-voyons le gérant qui est venu pour nous parler! Vu que nous sommes sur le départ, il nous laisse partir?!? Nous avons payé les 70$ que Sandra à négocié avec le gérant et nous partons la conscience tranquille. Après 40minutes de bateau, nous voilà à Almirante. Nous débarquons et partageons un taxi avec un quinquagénaire, qui va aussi à la station de bus pour rejoindre la ville de David. Une fois à la station, notre bus est parti il y a 5 minutes! Mince… Mais ni une ni deux, le taxi part à la poursuite du bus et nous le rattrapons en 5 minutes. C’est un minibus dans lequel nous chargeons nos affaires et nous voilà partis pour David. Nous passons du côté Caraïbe au Côté Pacifique. Après avoir passé plusieurs cols, s’être arrêtés plusieurs fois pour faire monter et descendre des personnes, nous arrivons sans encombre à David. Là, la personne avec qui nous avions prit le taxi, nous montre le bus pour Boquete et nous pouvons embarquer direct.

Boquete-85 Boquete-86

 

Coups de coeur:
Sandra: La beauté de la mer turquoise en allant sur l’ile « déserte ».
Francois: La première plongée ou j’y ai vu mon premier hippocampe.

Coups de gueule:
Sandra: Les arnaqueurs et menteurs de « taxi » nous emmenant à l’embarcadère d’almirante depuis la frontière.
Francois: L’organisation du club de plongée.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.